MORINAMIDE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 13/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Ensemble des dénominations


    CAS : 1473-73-0 DCIMp : CHLORHYDRATE DE MORINAMIDE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE MORINAMIDE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE MORPHAZINAMIDE
    autre dénomination : MORPHAZINAMIDE CHLORHYDRATE
    bordereau : 1305
    code expérimentation : B 2311
    sel ou dérivé : PYRAZINAMIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : MORINAMIDE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    2. ANTIBIOTIQUE ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    3. ANTIBIOTIQUE ANTITUBERCULEUX (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Libération de pyrazinamide dont le mécanisme d'action reste à préciser.

    Effets Recherchés

    1. MYCOBACTERIUM TUBERCULOSIS (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. TUBERCULOSE (principale)
      En association à d'autres antituberculeux.

    Effets secondaires

    1. FIEVRE (CERTAIN )
      Par analogie avec le pyrazinamide.

    2. BOUFFEE VASOMOTRICE (CERTAIN RARE)

    3. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)

    4. PHOTOSENSIBILISATION (CERTAIN RARE)

    5. ACNE (CERTAIN TRES RARE)

    6. DYSURIE (CERTAIN TRES RARE)

    7. ANOREXIE (CERTAIN FREQUENT)

    8. NAUSEE (CERTAIN FREQUENT)

    9. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    10. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    11. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN RARE)

    12. DIABETE(DESEQUILIBRE) (CERTAIN RARE)

    13. ANEMIE (CERTAIN TRES RARE)

    14. ANEMIE SIDEROBLASTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    15. FIBRINEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    16. TOXICITE HEPATIQUE (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES
      SUJET AGE

    17. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN FREQUENT)

    18. ICTERE (CERTAIN RARE)

    19. ICTERE GRAVE (CERTAIN TRES RARE)

    20. HEPATITE CYTOLYTIQUE (CERTAIN FREQUENT)
      Un cas décrit d'hépatite aiguë cytolytique :
      - J Hepatol 1996;25:1001.

    21. BILIRUBINEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    22. URICEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    23. URICURIE(DIMINUTION) (CERTAIN FREQUENT)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    24. CRISE DE GOUTTE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES
      GOUTTE

    25. DOULEUR ARTICULAIRE (CERTAIN FREQUENT)

    26. REACTION D'HYPERSENSIBILITE (CERTAIN RARE)

    Précautions d'emploi

    1. ENFANT
      ABSENCE D'ETUDE

    2. DIABETE
      RISQUE DE DESEQUILIBRE.

    3. SUJET AGE

    4. EXPOSITION AU SOLEIL

    5. HYPERURICEMIE

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    2. INSUFFISANCE RENALE

    3. GROSSESSE

    4. GOUTTE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Deux à trois grammes par jour.
    Bilan avant traitement, puis tous les mois: Hépatique, rénal, uricémie.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Bonne absorption par le tube digestif.
    Répartition
    Franchit la barrière hémato-encéphalique.
    Métabolisme
    Lentement scindé en pyrazinamide et en formaldéhyde.

    Bibliographie

    - Biol Med (Paris) 1970:471.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil