FOLIQUE ACIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 18/12/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    ACIDE N-<((AMINO-2 HYDROXY-4 PTERIDINYL-6 METHYL)AMINO)-4 BENZOYL>L-(+)-GLUTAMIQUE

    Ensemble des dénominations


    CAS : 59-30-3 DCF : ACIDE FOLIQUE
    DCIR : ACIDE FOLIQUE
    autre dénomination : ACIDE FOLIQUE
    autre dénomination : ACIDE PTEROYL GLUTAMIQUE
    autre dénomination : ACIDE PTEROYL MONOGLUTAMIQUE
    autre dénomination : ACIDE PTEROYLGLUTAMIQUE
    autre dénomination : NSC 3073
    autre dénomination : VITAMINE B 9
    autre dénomination : VITAMINE B9
    autre dénomination : VITAMINE BC
    autre dénomination : PTEROYLGLUTAMIQUE ACIDE
    dci : acide folique
    rINN : FOLIC ACID

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. VITAMINE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Précurseurs de coenzymes impliqués dans de nombreuses réactions enzymatiques sous forme réduite (acide tetrahydrofolique); agit comme transporteur des radicaux monocarbonés: synthèse des bases puriques et pyrimidiques, et métabolisme des acides aminés (interconversion serine-glycine, biosynthèse groupe methylde methionine, biosynthèse de la choline par transméthylation impliquant la methionine.

    2. secondaire
      Accélère la biosynthèse des protoporphyrines libres des hématies.

    Effets Recherchés

    1. VITAMINIQUE B9 (principal)

    2. ANTIANEMIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANEMIE MACROCYTAIRE NON BIERMERIENNE (principale)

    2. SPRUE TROPICALE (principale)

    3. ANEMIE DE BIERMER(ADJUVANT) (secondaire)

    4. MALFORMATION CONGENITALE(PREVENTION) (à confirmer)
      Diverses malformations autres que la non-fermeture du tube neural, dues à des antagonistes de l'acide folique, pourraient être prévenues par son administration au début de la grossesse. Etude rétrospective :
      - N Engl J Med 2000;343:1608-1614.

    5. SPINA BIFIDA(PREVENTION) (secondaire)
      Un apport de 0.4 mg/j sous forme médicamenteuse ou alimentaire serait efficace pour une période allant de un mois avant à un mois après la conception. Chez les femmes à haut risque, la posologie pourrait être portée à 4 mg/j (recommandations provisoires de la FDA et du CDC) :
      - JAMA 1993;269:1233-1238.
      - JAMA 1993;269:1257-1261.
      - JAMA 1993;269:1292-1293.
      Mécanisme présumé :
      - Lancet 1996;348:185.

    6. TUBE NEURAL(PREVENTION DE LA NON-FERMETURE) (secondaire)
      Essai comparatif. L'administration, dans une zone de haute incidence de défaut de fermeture du tube neural (Chine), de 400 mg/j d'acide folique durant la période péri-conceptionnelle réduit le risque :
      - N Engl J Med 1999;341 :1485-1490.

    7. ANENCEPHALIE(PREVENTION) (secondaire)
      Un apport de 0.4 mg/j sous forme médicamenteuse ou alimentaire serait efficace pour une période allant de un mois avant à un mois après la conception. Chez les femmes à haut risque, la posologie pourrait être portée à 4 mg/j (recommandations provisoires de la FDA et du CDC) :
      - JAMA 1993;269:1233-1238.
      - JAMA 1993;269:1257-1261.
      - JAMA 1993;269:1292-1293.

    8. POLYARTHRITE RHUMATOIDE (à confirmer)
      En association avec le méthotrexate dont il préviendrait les effets secondaires sans en réduire l'efficacité (essai randomisé) :
      - Arch Intern Med1994;121:833-841

    9. ANEMIE APLASTIQUE (à confirmer)
      Un cas de guérison après utilisation de fortes doses :
      - Lancet 1995;345:1645-1646.

    Effets secondaires

    1. REACTION ALLERGIQUE (A CONFIRMER )

    2. ERYTHEME (A CONFIRMER )

    3. PRURIT (A CONFIRMER )

    4. LIPOTHYMIE (A CONFIRMER )

    5. CHOC ANAPHYLACTIQUE (A CONFIRMER )

    6. EPILEPSIE(AGGRAVATION) (A CONFIRMER )
      1 cas chez une femme épileptique traitée au cours de sa grossesse en vue d'une prévention de défaut de fermeture du tube neural:
      - Eur J Neurol 1998;5:301-303.

    Contre-Indications

    1. ANEMIE DE CAUSE INCONNUE

    Posologie et mode d'administration

    Besoins journaliers chez l'adulte:
    Cinquante à deux cents microgrammes.

    Dose thérapeutique usuelle par voie orale:
    - chez l'adulte:
    Vingt à quarante milligrammes par jour, en cures de 20 à 30 jours.
    - chez l'enfant:
    Cinq à dix milligrammes par jour, cures de 20 à 30 jours.

    Ne jamais prescrire d'acide folique pour une anémie dont le diagnostic n'est pas encore établi, sous peine de faire disparaître les stigmates hématologiques d'une éventuelle maladie de Biermer .
    L'acide folique peut aggraver le syndrome neuroanémique Biermerien qui réalise une contre-indication absolue au traitemnt par l'acide folique seul .

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie fécale
    - 3 - ELIMINATION voie sudorale
    - 4 - ELIMINATION hémodialyse
    - 5 - REPARTITION lait

    Absorption
    Résorption rapide par la muqueuse digestive chez le sujet normal.
    Transport actif aux doses physiologiques.
    Diffusion pour les doses élevées.
    Répartition
    Sous forme libre et conjuguée dans le sang.
    Métabolisme
    Transformé en acide tetrahydrofolique et leucovorine (métabolites actifs) et inactivation hépatique en acide paraaminobenzoylglutamique.
    Elimination
    Voie rénale.
    Voie fécale.
    Voie sudorale.
    Dialysable.

    Bibliographie

    - Arch Intern Med 1996;156:1638-1644.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil