MELARSONYL POTASSIQUE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 13/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (DIAMINO-4,6 S-TRIAZINYL-2 AMINO)-4 PHENYL-2 DITHIARSOLANNE-1, 3,2 DICARBOXYLATE-4,5 DIPOTASSIQUE

    Ensemble des dénominations

    DCF : MELARSONYL POTASSIQUE
    DCIR : MELARSONYL POTASSIQUE
    autre dénomination : MEL W
    autre dénomination : MELARSONYL POTASSIUM
    autre dénomination : PENTYLTHIARSPHENYLMELANINE
    autre dénomination : RP 9955
    bordereau : 1208

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : MELARSONYL
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIPARASITAIRE (principale certaine)

    2. ANTIPROTOZOAIRE (principale certaine)

    3. TRYPANOCIDE (principale certaine)

    4. ANTHELMINTHIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Le mécanisme de l'action trypanocide reste à préciser, l'activité semble dûe à la molécule non dissociée; elle serait attribuée au groupement 2-4 diaminotriazine entrant en compétition avec le groupement 2- amino -4- hydroxy de l'acide folinique essentiel aux trypanosomes.

    2. secondaire
      Inhibe la multiplication cellulaire des embryons de filaire.

    Effets Recherchés

    1. ANTIPARASITAIRE (principal)

    2. ANTIPROTOZOAIRE (principal)

    3. ANTHELMINTHIQUE (principal)

    4. TRYPANOSOMA GAMBIENSE (principal)

    5. TRYPANOSOMA RHODESIENSE (principal)

    6. WUCHERERIA BANCROFTI (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. TRYPANOSOMIASE AFRICAINE (principale)

    2. FILARIOSE (principale)

    3. FILARIOSE DE BANCROFT (principale)

    Effets secondaires

    1. FIEVRE (CERTAIN )

    2. REACTION D'HERXHEIMER (CERTAIN )

    3. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    4. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN )

    5. ENCEPHALOPATHIE AIGUE (CERTAIN )

    6. NEUROPATHIE PERIPHERIQUE (CERTAIN )

    7. MORT SUBITE (CERTAIN )

    8. PROTEINURIE (CERTAIN )

    9. POLYNEVRITE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE

    10. ERUPTION CUTANEE (A CONFIRMER )

    11. AGRANULOCYTOSE (A CONFIRMER )

    12. INSUFFISANCE RENALE (A CONFIRMER )

    13. DOULEUR ARTICULAIRE (A CONFIRMER )

    Précautions d'emploi

    1. LEPRE

    2. INFECTION PAR INFLUENZA

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intramusculaire ou sous-cutanée:
    * période lymphatico-sanguine de la trypanosomiase africaine:
    Cinq milligrammes par kilo en une injection unique, sans dépasser cinq cents milligrammes.
    * période méningo-encéphalique: Cinq milligrammes par kilo et par jour pendant 3 jours consécutifs, arrêt de 10 jours entre chaque cure.

    Usage en miliei hospitalier exclusivement.
    Surveillance rigoureuse de signes d'apparition d'un surdosage arsenical.
    Réservé en principe aux formes évoluées ou graves de trypanosomiase.
    Peut, en cas d'échec des autres thérapeutiques, être utilisé dans l'onchocercose, voire dans les filarioses.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil