THIAMPHENICOL AMINOACETATE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 6/4/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    AMINOACETATE DE D(+)-THREO DICHLORACETAMIDO-2 HYDROXY-1( METHYLSULFONYL-4 PHENYL)-1 PROPANE-YLE-3 CHLORHYDRATE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE GLYCINATE DE THIAMPHENICOL
    autre dénomination : THIAMPHENICOL GLYCINATE CHLORHYDRATE
    bordereau : 1246
    sel ou dérivé : THIAMPHENICOL
    sel ou dérivé : THIAMPHENICOL AMINOACETATE ACETYLCYSTEINATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : THIAMPHENICOL
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIBIOTIQUE (principale certaine)
      Bactériostatique du groupe des phénicoles, sous-groupe du thiamphénicol.
      Spectre antibactérien déterminé par la commission d'AMM:

      * Espèces habituellement sensibles:
      Streptocoque A, streptocoque mitis, sanguis, pneumocoques, gonocoques, ménigocoques, listeria, salmonelles, shigelles, pasteurella, brucella, hemophilus influenzae, anaérobies (bactéroïdes, fusobacteirum), mycoplasmes pneumoniae, rickettsies, chlamydiae.

      * Espèces résistantes:
      Serratia, providencia, pseudomonas, acinetobacter, treponème, bacille de Koch.

      * Espèces inconstamment sensibles:
      Staphylocoques, entérocoques, colibacilles, proteus, klebsielles, enterobacter, citrobacter.

    2. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action bactériostatique.
      Inhibition de la synthèse protéique par fixation sur les sou-unités 50 S des ribosomes bactériens.
      Bloque la croissance du peptide sur le ribosome.
      Résistance extra-chromosomique par plasmide R chez les entérobactéries, les bacilles Gram-, les pneumocoques.
      Inactivation par des acétyl-transférases.
      Pourcentage de souches sensibles dans chaque espèce très variable.

    Effets Recherchés

    1. ANTIBIOTIQUE (principal)

    2. ANTIBACTERIEN (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. SEPTICEMIE A GERMES RESISTANTS AUX AUTRES ANTIBIOTIQUES (principale)

    2. MENINGITE A GERMES RESISTANTS AUX AUTRES ANTIBIOTIQUES (principale)

    3. INFECTION OSSEUSE A GERMES RESIST. AUX AUTRES ANTIBIOTIQUES (principale)

    4. INFECTION INTESTINALE A GERMES RESISTANTS AUX AUTRES ANTIBIO (principale)

    5. INFECTION GENITALE A GERMES RESIST. AUX AUTRES ANTIBIOTIQUES (principale)

    6. INFECTION PERITONEALE A GERMES RESISTANTS AUX AUTRES ANTIBIO (principale)

    7. INFECTION VASCULAIRE A GERMES RESISTANTS AUX AUTRES ANTIBIO (principale)

    8. INFECTION CUTANEE A GERMES RESIST. AUX AUTRES ANTIBIOTIQUES (principale)

    9. INFECTION INTESTINALE A GERMES MULTIPLES ET ANAEROBIES (principale)

    10. INFECTION PERITONEALE A GERMES MULTIPLES ET ANAEROBIES (principale)

    11. INFECTION GENITALE A GERMES MULTIPLES ET ANAEROBIES (principale)

    12. MENINGITE A MENINGOCOQUES (principale)

    13. MENINGITE A PNEUMOCOQUES (principale)

    14. MENINGITE A HAEMOPHILUS INFLUENZAE (principale)

    15. FIEVRE TYPHOIDE (principale)

    16. INFECTION CUTANEE A PASTEURELLA SEPTICA (principale)

    17. RICKETTSIOSE (principale)

    18. INFECTION A MYCOPLASMA (principale)

    19. INFECTION A CHLAMYDIA (principale)

    20. PROSTATITE (secondaire)

    21. PNEUMONIE ATYPIQUE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. APLASIE MEDULLAIRE (CERTAIN TRES RARE)
      Irréversible et mortelle :
      - Sem Hop Paris 1978;54,4:251-252.

    2. INSUFFISANCE MEDULLAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    3. ANEMIE APLASTIQUE (CERTAIN )
      Relation effet-dose, réversible à l'arrêt du traitement.

    4. LEUCOPENIE (CERTAIN RARE)

    5. NEUTROPENIE (CERTAIN RARE)

    6. AGRANULOCYTOSE (CERTAIN TRES RARE)
      Irréversible et mortelle.

    7. THROMBOPENIE (CERTAIN TRES RARE)

    8. PURPURA (CERTAIN TRES RARE)

    9. HEMOGLOBINURIE PAROXYSTIQUE NOCTURNE (CERTAIN TRES RARE)

    10. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    11. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    12. GLOSSITE (CERTAIN TRES RARE)

    13. STOMATITE (CERTAIN TRES RARE)

    14. MYCOSE DIGESTIVE (CERTAIN TRES RARE)

    15. DIARRHEE (CERTAIN TRES RARE)

    16. ENTEROCOLITE DYSENTERIFORME (CERTAIN TRES RARE)

    17. FIEVRE (CERTAIN TRES RARE)

    18. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    19. CHOC ENDOTOXINIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      TRAITEMENT DE LA TYPHOIDE PAR DOSES MASSIVES

    20. COLLAPSUS CARDIOVASCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      TRAITEMENT DE LA TYPHOIDE PAR DOSES MASSIVES

    21. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    22. PRURIT (CERTAIN TRES RARE)

    23. DEPRESSION (CERTAIN TRES RARE)

    24. CONFUSION MENTALE (CERTAIN TRES RARE)

    25. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    26. PARALYSIE DE L'ACCOMMODATION (CERTAIN TRES RARE)

    27. NEVRITE OPTIQUE RETROBULBAIRE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRAITEMENT MUCOVISCIDOSE

    28. CECITE (CERTAIN TRES RARE)

    29. POLYNEVRITE (CERTAIN TRES RARE)

    30. TROUBLE DE LA COAGULATION (CERTAIN TRES RARE)

    31. HEMOLYSE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      DEFICIT EN G6PD
      TRAITEMENT DE LA TYPHOIDE(DEFICIT EN G6PD)

    32. SYNDROME GRIS (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      GROSSESSE(DERNIERS JOURS)
      NOUVEAU-NE
      PREMATURE

    33. NEUROPATHIE PERIPHERIQUE (CERTAIN )

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    3. ENFANT DE MOINS DE 30 MOIS

    4. DEFICIT EN G6PD

    Contre-Indications

    1. APLASIE MEDULLAIRE

    2. HYPOPLASIE MEDULLAIRE

    3. ANEMIE APLASTIQUE

    4. THROMBOPENIE

    5. LEUCOPENIE APLASTIQUE

    6. SENSIBILISATION CONNUE

    7. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    8. PREMATURE

    9. NOUVEAU-NE

    10. GROSSESSE
      Durant le dernier mois, risque de 'Gray Syndrome'.

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE
    - 2 - INTRAVEINEUSE(EN PERFUSION)
    - 3 - INTRAMUSCULAIRE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie parentérale (Intraveineuse, perfusion, intramusculaire), exprimées en thiamphenicol:
    - chez l'adulte:
    Sept cent cinquante à mille cinq cents milligrammes par jour.
    - chez l'enfant:
    Vingt cinq à trente milligrammes par kilo et par jour.

    Surveillance régulière de l'hémogramme.
    Eviter toute administration prolongée, surtout chez l'enfant.
    Eviter les cures répétées.
    Dans la fièvre typhoïde, toujours administrer des doses lentement progressives.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 2 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale
    - 3 - ELIMINATION voie biliaire

    Répartition
    Par voie intramusculaire:
    Pic plasmatique atteint en 1 heure, voisin de 10 à 15 microgrammes par ml après injection de 750 mg.
    Voie intraveineuse:
    Pic plasmatique atteint en 15 - 30 mns, voisin de 10 à 15 microgrammes par ml après injection directe de 750 mg.
    Demi-vie: 2heures.
    Liaison aux protéines sériques: 5 à 10%.
    Bonne diffusion intra et extra cellulaire.
    Diffusion large dans l'organisme: prostate, séreuses, milieux oculaires.
    Passe dans le lait.
    Franchit la barrière placentaire.
    Diffusion dans le LCR: 50% du taux sérique.
    Concentration dans la lymphe égale ou supérieure à celle du serum.
    Cycle entéro-hépatique.
    Demi-Vie
    Voisine de 2 heures.
    Métabolisme
    L'hydrolyse libère du thiamphénicol.
    Elimination
    Voie rénale:
    Importante élimination rénale sous forme active: 60 à 74% en 24 heures.
    Voie biliaire:
    Importante élimination biliaire.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil