NIFLUMIQUE ACIDE GLYCINAMIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/6/1997
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    AMIDE DE L'ACIDE AMINOACETIQUE ET DE L'ACIDE (TRIFLUOROMETHYL-3 ANILINO)-2 NICOTINIQUE.

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : GLYCINAMIDE DE L'ACIDE NIFLUMIQUE
    bordereau : 2664
    sel ou dérivé : MORNIFLUMATE
    sel ou dérivé : NIFLUMIQUE ACIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : ACIDE NIFLUMIQUE
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIINFLAMMATOIRE (principale certaine)

    2. ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIEN (principale certaine)

    3. ANALGESIQUE (principale certaine)

    4. ANALGESIQUE PERIPHERIQUE (principale certaine)

    5. ANTIPYRETIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action et propriétés similaires à l'acide niflumique:
      Action antiinflammatoire au stade aigü de l'inflammation, agit sur les phénomènes précoces de l'inflammation: inhibe l'augmentation de la perméabilité capillaire, siminue la migration des polynucléaires et des monohistiomacrophages, inhibe la sortie des enzymes lysosomiaux, s'oppose à l'action des médiateurs chimiques.
      Au stade du granulome, inhibe la prolifération des fibroblastes, la biosynthèse des mucopolysaccharides, et la formation du collagène.

      Action analgésique périphérique de type aspirine par action antibradykinine et par action analgésique propre.

      Action antipyrétique de type aspirine.

      Ces différentes actions sont probablement liées à l'inhibition de la synthèse des prostaglandines au niveau de la cyclo-oxygénase.
      Le glycinamide améliorerait la tolérance locale et la saveur de l'acide niflumique.

    Effets Recherchés

    1. ANTIINFLAMMATOIRE LOCAL (principal)

    2. ANALGESIQUE LOCAL (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. GINGIVITE (principale)

    2. PARODONTOPATHIE (principale)

    Effets secondaires

    1. HYPERSENSIBILITE (CERTAIN )
      Réaction allergique locale, érythème simple ou éruption maculopapulaire.

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. GROSSESSE
      Durant le troisième trimestre de la grossesse, toute prise d'AINS est contre-indiquée.

    2. ALLAITEMENT

    3. ULCERE GASTRIQUE(ANTECEDENT)

    4. ULCERE DUODENAL(ANTECEDENT)

    Contre-Indications

    1. ULCERE GASTRIQUE

    2. ULCERE DUODENAL

    Voies d'administration

    - 1 - GINGIVALE

    Posologie et mode d'administration

    Usage local sur la puqueuse gingivale à la concentration de 3%.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Appliqué localement sur la muqueuse gingivale.

    Bibliographie

    - Drug Saf 1993;8:99-127. (INTERACTIONS)* Revue des interactions avec les AINS.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil