MAZINDOL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 25/5/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    5-(4-chlorophényl)-2,5-dihydro-3 H-imidazo[2,1-a]isoindol-5-ol

    Ensemble des dénominations

    BAN : MAZINDOL
    CAS : 22232-71-9
    DCF : MAZINDOL
    DCIR : MAZINDOL
    USAN : MAZINDOL
    bordereau : 2416
    code expérimentation : AN-448
    code expérimentation : SaH-42548
    code expérimentation : 42-548
    rINN : MAZINDOL

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PSYCHOANALEPTIQUE (principale certaine)

    2. ANOREXIGENE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Mécanisme de type amphétaminique.

    Effets Recherchés

    1. SYMPATHOMIMETIQUE (principal)

    2. ANOREXIGENE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. OBESITE (principale)

    Effets secondaires

    1. INSOMNIE (CERTAIN FREQUENT)

    2. TREMBLEMENT (CERTAIN FREQUENT)

    3. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN FREQUENT)

    4. DYSURIE (CERTAIN )

    5. TACHYCARDIE (CERTAIN FREQUENT)

    6. PALPITATION (CERTAIN )

    7. HYPERTENSION ARTERIELLE PULMONAIRE (A CONFIRMER )
      Un cas après 10 semaines de traitement anorexigène :
      - Jpn CircJ 2000;64:218-221.

    8. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN )

    9. CONSTIPATION (CERTAIN RARE)

    10. DIARRHEE (CERTAIN )

    11. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    12. GOUT DESAGREABLE (CERTAIN )

    13. ASTHENIE (CERTAIN )

    14. RASH (CERTAIN TRES RARE)

    15. HYPERSUDATION (CERTAIN )

    16. CEPHALEE (CERTAIN )

    17. DEPRESSION (CERTAIN )

    18. DOULEUR TESTICULAIRE (CERTAIN FREQUENT)
      - Br Med J 1983;287:1763.

    19. EPISTAXIS (A CONFIRMER )

    20. IMPUISSANCE (A CONFIRMER )

    21. HALLUCINATION AUDITIVE (A CONFIRMER )
      Un cas chez un sujet ayant déjà présenté une réaction psychotique à la fenfluramine :
      - Med J Aust 1980;1:85.

    Pharmaco-Dépendance

    1. RISQUE MAJEUR

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    2. UTILISATEUR DE MACHINE

    3. CONDUCTEUR DE VEHICULE

    4. GROSSESSE
      En l'absence d'études contrôlées chez la femme enceinte.

    5. ALLAITEMENT
      En l'absence d'information sur le passage de la substance dans le lait maternel, éviter l'allaitement pendant la durée du traitement.

    Contre-Indications

    1. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    2. HYPOMANIE

    3. TOXICOMANIE

    4. ENFANT DE MOINS DE 12 ANS

    5. GLAUCOME A ANGLE FERME

    6. INSUFFISANCE CARDIAQUE SEVERE

    7. HYPERTENSION ARTERIELLE

    8. HYPERTENSION PULMONAIRE

    9. HYPERTHYROIDIE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle chez l'adulte par voie orale : trois milligrammes par jour (3 mg/j), le matin et le midi, une heure avant les repas.

    Aspects légaux :
    L'exécution et la délivrance des préparations magistrales à base de ce produit sont interdites :
    - Journal Officiel du 31/10/1995.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 12 heure(s)

    Demi-Vie
    La demi-vie est en moyenne de12 heures.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil