HYALURONATE SODIQUE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 24/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    SEL DE SODIUM DE MUCOPOLYSACCHARIDE NATUREL DE VISCOSITE ELEVEE A LIAISON ALTERNANTES BETA-1-3 GLUCURONIDIQUES ET BETA-1-4GLUCOSAMINIDIQUES.

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : HYALURONATE DE SODIUM
    autre dénomination : SODIUM HYALURONATE
    autre dénomination : VITRE DESPECIFIE D'ORIGINE ANIMALE ISOVISQUEUX CORRESPONDANT EN HYALURONATE DE S
    bordereau : 2687

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : HYALURONATE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. SUBSTITUT DU VITRE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Utilisé sous forme de vitré déspécifié d'origine animale, conserve un degré de polymérisation assurant une viscosité et une vitesse d'élimination proche du vitré humain.
      Ses propriétés visco-élastiques permettent une protection mécanique de l'endothélium cornéen, de l'iris et de la rétine en chirurgie ophtalmique.

    Effets Recherchés

    1. SUBSTITUT DU VITRE (principal)

    2. SUBSTITUT DE L'HUMEUR AQUEUSE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CHIRURGIE OCULAIRE(ADJUVANT) (principale)
      Intervention pour cataracte, greffe de cornée, chirurgie du glaucome, traumatismes oculaires, vitrectomie.

    2. ARTHROSE (à confirmer)
      Testé dans le traitement de l'osteoarthrose du genou (injection intra-articulaire):
      - Med Letter (Ed française) 1998;20:79-80.

    3. ULCERE VARIQUEUX (à confirmer)
      En usage local, aussi actif que le dextranomère:
      - Ann Dermatol Venereol 2001;128 (suppl mars 2001):13-16

    Effets secondaires

    1. HYPERTENSION OCULAIRE (CERTAIN RARE)

    2. KERATITE (CERTAIN TRES RARE)

    3. IRITIS (CERTAIN TRES RARE)

    4. DOULEUR ORBITAIRE (A CONFIRMER )

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Posologie et mode d'administration

    Utilisé en chirurgie ophtalmique, en injection par voie intraoculaire ; la posologie varie suivant l'acte chirurgical.
    Utilisable par voie intra-articulaire (genou)

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Injecté par voie intraoculaire.

    Bibliographie

    - Wien Klin Wschr 1967;4:480.
    - Am Intra-ocular Implant J 1980;6:342.
    - Ophtal Surg 1981;12:435.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil