MECHLORETHAMINOXYDE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 20/10/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    chlorhydrate de 2-chloro-N-(2-chloroéthyl)-N-méthyléthanamine N-oxide

    Ensemble des dénominations


    CAS : 302-70-5
    autre dénomination : MECHLORETHAMINE OXIDE HYDROCHLORIDE
    autre dénomination : OSSICLORIN
    autre dénomination : OXYCHLORIN autre dénomination : CHLORHYDRATE DE MECHLORETHAMINOXYDE
    bordereau : 870

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTINEOPLASIQUE (principale certaine)

    2. AGENT ALKYLANT (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Subit une transposition intramoléculaire avec libération d'un ion chlorure et formation d'un dérivé éthylène amonium cyclique pouvant se combiner avec les groupements nucléophiles (SH, NH2, COOH, OH, phosphates).
      Etablit ainsi au niveau des nucléoprotéines des ponts stables empêchant la replication de l'ADN, d'où effet cytostatique par blocage de la mitose.

    Effets Recherchés

    1. ANTICANCEREUX

    Indications Thérapeutiques

    1. MALADIE DE HODGKIN (secondaire)
      Par analogie avec la chlormethine chlorhydrate.

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN FREQUENT)
      Par analogie avec la chlorméthine chlorhydrate:
      Apparait presque constamment environ une heure après administration, et dure ensuite plusieurs heures.

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN FREQUENT)
      Par analogie avec la chlorméthine chlorhydrate:
      Effet secondaire presque constant, apparaissant dans un délai d'une heure après administration, prolongé pendant plusieurs heures.

    3. VERTIGE (CERTAIN FREQUENT)
      Par analogie avec la chlorméthine chlorhydrate:

    4. CEPHALEE (CERTAIN FREQUENT)
      Par analogie avec la chlorméthine chlorhydrate:

    5. TROUBLE NEUROLOGIQUE (A CONFIRMER )
      Par analogie avec la chlorméthine chlorhydrate:
      Neurotoxicité parfois importante, se manifestant par une confusion, des convulsions, des hallucinations, apparaissant dans les jours suivants le début du traitement, souvent suivie de séquelles neurologiques.

    6. APLASIE MEDULLAIRE (CERTAIN )
      Par analogie avec la chlorméthine chlorhydrate:
      De degré variable en fonction de la dose administrée, entrainant anémie, leucopénie, lymphopénie, thrombocytopénie, quelquefois très sévères.

    7. IRRITATION LOCALE (CERTAIN )
      Par analogie avec la chlorméthine chlorhydrate:
      Peut provoquer des nécroses cutanée ou muqueuses au point d'injection. Eviter absolument tout contact oculaire.

    Effets sur la descendance

    1. TERATOGENE CHEZ L'HOMME

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. RADIOTHERAPIE
      Risque accru d'aplasie médullaire: respecter un délai de 2 mois entre les 2 traitements.

    2. IMMUNODEPRESSION

    3. INSUFFISANCE RENALE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. ALLAITEMENT

    3. APLASIE MEDULLAIRE

    4. INFECTION AIGUE GRAVE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE
    - 2 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles par voie intraveineuse et buccale :
    - Adultes : un demi à deux milligrammes par kilo et par jour (0,5 à 2 mg/kg/j).
    Surveillance clinique rigoureuse, hématologique en particulier.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil