OXITROPIUM BROMURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 5/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (-)-EPOXY-6 BETA, 7 BETA ETHYL-8 TROPOYLOXY-3 ALPHA 1 ALPHA H, 5 ALPHA H-TROPANIUM-(8R) BROMURE.

    Ensemble des dénominations

    DCF : OXITROPIUM BROMURE
    DCIR : OXITROPIUM BROMURE
    autre dénomination : BA 253
    autre dénomination : BA 253 BR-L
    autre dénomination : N-ETHYL NORSCOPOLAMINE METHYL BROMURE
    autre dénomination : OXYTROPIUM BROMURE
    bordereau : 2634

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base


    Proprietés Pharmacologiques

    1. PARASYMPATHOLYTIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Dérivé de la scopolamine possédant des propriétés anticholinergiques supérieures à l'atropine.
      S'oppose au bronchospasme provoqué par l'acétylcholine.
      Sa faible résorption par voie entérale permet de réduire les effets indésirables de type atropinique.

    Effets Recherchés

    1. BRONCHODILATATEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ASTHME(TRAITEMENT DE LA CRISE) (principale)

    2. ASTHME(TRAITEMENT DE FOND) (principale)

    3. BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (principale)
      Avec facteur spastique.

    Effets secondaires

    1. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN FREQUENT)

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Etude chez le rat, le lapin.

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. GLAUCOME A ANGLE FERME
      RISQUE POTENTIEL

    2. ADENOME PROSTATIQUE
      RISQUE POTENTIEL

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    très peu résorbé par le tractus gastro-intestinal.
    Lors d'administration par inhalation, obtention de concentrations plasmatiques très faibles.
    Répartition
    Après aministration par inhalation, l'activité bronchodilatatrice se maintient pendant environ 6 h.

    Bibliographie

    - Respiration 1978;36:32.
    - Respiration 1979;38:98.
    - Respiration 1981;41:239.
    - Respiration 1981;42:188.
    - Thorax 1981;36:517.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil