PYRIDOXINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 28/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Posologie & mode d'administration
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Ensemble des dénominations


    bordereau : 1989
    sel ou dérivé : CODECARBOXYLASE
    sel ou dérivé : LAUROYL-3 DIACETYL-4,5 PYRIDOXINE
    sel ou dérivé : PYRIDOXINE ASPARTATE
    sel ou dérivé : PYRIDOXINE CAMSILATE
    sel ou dérivé : PYRIDOXINE CHLORHYDRATE
    sel ou dérivé : PYRIDOXINE CITRATE
    sel ou dérivé : PYRIDOXINE PHOSPHATE sel ou dérivé : CLOFIBRATE DE PYRIDOXINE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : PYRIDOXINE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. VITAMINE (principale certaine)

    2. VITAMINE HYDROSOLUBLE (principale certaine)

    3. ACTIVITE VITAMINIQUE B6 (principale certaine)

    Effets Recherchés

    1. VITAMINIQUE B6 (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. AVITAMINOSE B6 (principale)
      Traitement curatif ou prophylactique des troubles cutanés, neurologiques et hématologiques liés à une carence d'apport ou d'utilisation de la vitamine B6.

    2. INTOXICATION PAR L'ISONIAZIDE (secondaire)
      Administré en intraveineux, exerce un effet anticonvulsivant et éveillant en cas de coma:
      - Arch Intern Med 1990;150:1751-1753.

    3. SYNDROME PREMENSTRUEL (secondaire)
      - Br J Clin Pract 1988;42:448-452.

    Effets secondaires

    1. REACTION D'HYPERSENSIBILITE (CERTAIN TRES RARE)
      Quelques cas d'imputabilité douteuse ont été rapportés avec choc et dermite de contact.

    2. ACNE (CERTAIN TRES RARE)
      Quelques cas exceptionnels d'aggravation do d'apparition d'une éruption acnéïfrome ont été signalés.

    3. ARRET DE LA LACTATION (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES

    4. TROUBLE DE LA MEMOIRE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES

      Deux études montrent une diminution de la capacité mnésique lors de l'utilisation de fortes doses, supérieures à 100 milligrammes par jour :
      - Biomedicine 1980;32:88.

    5. NEUROPATHIE PERIPHERIQUE SENSITIVE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      TRAITEMENT PROLONGE

      Sept cas de neuropathie sensitive après la prise de 2 à 6 grammes par jour pendant plusieurs mois :
      - N Engl J Med 1983;309:445-448.
      L'utilisation de doses supérieures à 50 mg/jour serait à l'origine de neuropathies périphériques et ne devrait s'obtenir que sur prescription médicale selon la pharmacovigilance britannique :
      - Pharm Marketing 1997;9:100.

    Précautions d'emploi

    1. ALLAITEMENT
      RISQUE D'ARRET DE LA LACTATION LORS DE L'UTILISATION DE FORTES DOSES N. ENGL. J. MED. 1979, 300 : 141-142 ET 926-927

    2. ASSOCIATION A LA LEVODOPA
      DIMINUTION DE L'ACTIVITE DE LA LEVODOPA

    Posologie et mode d'administration

    N'est commercialisé en France que sous forme d'association.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil