SECNIDAZOLE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 6/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    alpha,2-diméthyl-5-nitro-1 H-imidazole-1-éthanol

    Ensemble des dénominations

    BAN : SECNIDAZOLE
    CAS : 3366-95-8
    DCF : SECNIDAZOLE
    DCI : SECNIDAZOLE
    bordereau : 2609
    code expérimentation : PM-185184
    code expérimentation : RP-14539
    rINN : SECNIDAZOLE
    sel ou dérivé : METRONIDAZOLE
    sel ou dérivé : METRONIDAZOLE BENZOATE
    sel ou dérivé : NIMORAZOLE
    sel ou dérivé : ORNIDAZOLE
    sel ou dérivé : TINIDAZOLE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    2. BACTEROIDES FRAGILIS (principale certaine)

    3. ANTIPARASITAIRE (principale certaine)

    4. ANTIPROTOZOAIRE (principale certaine)

    5. TRICHOMONAS VAGINALIS (principale certaine)

    6. TRICHOMONACIDE (principale certaine)

    7. GIARDIA INTESTINALIS (principale certaine)

    8. AMOEBICIDE (principale certaine)

    9. AMOEBICIDE DE CONTACT (principale certaine)

    10. AMOEBICIDE DIFFUSIBLE (principale certaine)

    11. ANTHELMINTHIQUE (secondaire certaine)

    12. ENTEROBIUS VERMICULARIS (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Dérivé du metronidazole possédant un spectre identique et probablement le même mécanisme d'action ; il s'en distingue par une demi-vie plus longue.
      Actif dans l'amibiase symptomatique (avec présence de formes histolytica et asymptomatique (chez les porteurs de formes minuta et de kystes).
      Possède la même activité que le metronidazole sur les germes anaérobies (B. fragilis).

    Effets Recherchés

    1. ANTIPROTOZOAIRE (principal)

    2. ANTIPARASITAIRE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. AMIBIASE (principale)

    2. AMIBIASE INTESTINALE (principale)

    3. AMIBIASE HEPATIQUE (principale)

    4. TRICHOMONASE (principale)

    5. GIARDIASE (principale)

    6. OXYUROSE (principale)

    7. INFECTION A BACTEROIDES FRAGILIS (secondaire)

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN )

    2. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN )

    3. GOUT METALLIQUE (CERTAIN )

    4. GLOSSITE (CERTAIN TRES RARE)

    5. STOMATITE (CERTAIN TRES RARE)

    6. URTICAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    7. LEUCOPENIE (CERTAIN TRES RARE)
      Modérée, réversible à l'arrêt du traitement .

    8. TROUBLE NEUROLOGIQUE (A CONFIRMER )
      Par analogie aux autres dérivés de l'imidazole.
      Vertiges, incoordination, ataxie, paresthésies, polynévrites sensitivomotrices.

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    3. MUTAGENE
      Effet controversé.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ASSOCIATION A L'ALCOOL
      Effet antabuse pouvant provoquer chaleur, rougeur, vomissements, tachycardie.

    2. TROUBLES DE LA CRASE SANGUINE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE(TROIS PREMIERS MOIS)
      - Concours Med 1985;107:921-931.

    2. ALLAITEMENT
      La substance passe dans le lait maternel.

    3. HYPERSENSIBILITE AUX IMIDAZOLES

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale dans l'amibiase symptomatique( avec présence de formes histolytica):
    - chez l'adulte:
    Deux grammes en une seule prise.
    - chez l'enfant:
    Trente milligrammes par kilo en une ou plusieurs prises en un seul jour.

    Dose usuelle dans l'amibiase asymptomatique (chez les porteurs de formes Minuta et de kystes):
    Même posologie, mais il peut être utile de prolonger le traitement pendant 2 à 3 jours.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 19 heure(s)
    - 2 - REPARTITION lait
    - 3 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Après administration d'une prise unique de 2 grammes (4 comprimés à 500mg), pic plasmatique atteint en 3 heures.
    Répartition
    Concentration amoebicide pendant 48 à 72 heures.
    Franchit la barrière hématoplacentaire.
    Passe dans le lait.
    Demi-Vie
    19 heures.
    Elimination
    Voie rénale:
    Elimination lente, 50% de la dose ingérée est éliminé en 120 heures.

    Bibliographie

    - Med Trop 1973;53,3:311-315.
    - Ann Gastroenterol Hepatol 1979;15,3:221-225.
    - Med Mal Inf 1977;7,9:400-409.
    - J Antimicrob Chemother 1979;5,4:484-485.
    - Br J Vener Dis 1978;54,2:77-80.
    - Bull Soc Pathol Exot 1976;69,4:309-319.
    - Bull Mem Soc Med Paris 1978,Septembre:164.
    - Gaz Med Fr 1980;87,25:3247-3249.
    - Drugs 1996;51:621-638. (REVUE GENERALE)*

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil