ETAMIPHYLLINE CAMSILATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 21/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (DIETHYLAMINO-2 ETHYL)-7 DIMETHYL-1,3 DIOXO-2,6 TETRAHYDRO-1, 2,3,6 PURINE OXO-2 BORNANESULFONATE-10

    Ensemble des dénominations

    BAN : ETAMIPHYLLINE CAMSYLATE
    CAS : 19326-29-5
    autre dénomination : DIETAMIPHYLLINE CAMPHOSULFONATE
    autre dénomination : DIETHYLAMINOETHYLTHEOPHYLLINE CAMPHOSULFONATE
    autre dénomination : DIETHYLAMINOETHYLTHEOPHYLLINE CAMSYLATE
    autre dénomination : ETAMIPHYLLINE CAMPHOSULFONATE
    autre dénomination : ETAMIPHYLLINE CAMSYLATE
    rINN : ETAMIPHYLLINE CAMSILATE
    sel ou dérivé : ETAMIPHYLLINE
    sel ou dérivé : ETAMIPHYLLINE IODOMETHYLATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : ETAMIPHYLLINE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANALEPTIQUE CARDIAQUE (principale certaine)

    2. ANALEPTIQUE RESPIRATOIRE (principale certaine)

    3. SPASMOLYTIQUE (principale certaine)

    4. BRONCHODILATATEUR (principale certaine)

    5. DIURETIQUE (secondaire certaine)

    6. DIURETIQUE XANTHIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Synergie d'action camphre-theophylline au point de vue cardiaque et respiratoire.
      Stimule les centres bulbaires respiratoires, vasomoteurs et cardiomodérateurs.
      Spasmolytique des muscles lisses.

    2. secondaire
      Propriétés diurétiques insignifiantes.
      Action excitante sur le système nerveux central.

    Effets Recherchés

    1. BRONCHODILATATEUR (principal)

    2. EUPNEIQUE (principal)

    3. ANALEPTIQUE CARDIOVASCULAIRE (principal)

    4. INOTROPE POSITIF (principal)

    5. SPASMOLYTIQUE (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. BRONCHOSPASME (principale)

    2. INSUFFISANCE CARDIAQUE (secondaire)

    3. EMPHYSEME PULMONAIRE (secondaire)

    4. RESPIRATION DE CHEYNES-STOCKES (secondaire)

    5. APNEE DU NOUVEAU-NE (secondaire)

    6. COLIQUE HEPATIQUE (secondaire)

    7. COLIQUE NEPHRETIQUE (secondaire)

    8. ASTHME (secondaire)
      Traitement de fond.

    Effets secondaires

    1. INSOMNIE (CERTAIN )

    2. CEPHALEE (CERTAIN )

    3. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN )

    4. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN )

    5. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN )

    6. PALPITATION (CERTAIN )

    7. PRECORDIALGIE (CERTAIN )

    8. VERTIGE (CERTAIN )

    9. IRRITABILITE (CERTAIN )

    10. NAUSEE (CERTAIN )

    11. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    12. COLLAPSUS CARDIOVASCULAIRE (CERTAIN )

    Effets sur la descendance

    1. TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Par analogie avec la théophylline.

    2. TOXICITE PERINATALE
      Par analogie avec la théophylline.

    Contre-Indications

    1. OEDEME PULMONAIRE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle chez l'adulte:
    - par voie orale:
    Deux cents à six cents milligrammes par jour en plusieurs prises.
    - par voie rectale:
    Cinq cents milligrammes à un gramme par jour en 1 à 2 prises.
    - par voie intramuscualire:
    Sept cents à mille quatre cents milligrammes en 1 ou 2 injections.
    - par voie intraveineuse:
    Trois cent cinquante à sept cents milligrammes par jour en 1 ou 2 injections très lentes.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil