INDORAMINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    N-[[(INDOLYL-3)-2 ETHYL]-1 PIPERIDYL-4] BENZAMIDE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : WY 21901
    bordereau : 2599

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : INDORAMINE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ADRENOLYTIQUE ALPHA (principale certaine)

    2. VASODILATATEUR (principale certaine)

    3. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    4. ANTIARYTHMIQUE (secondaire certaine)

    5. ANTIHISTAMINIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Diminue les résistances périphériques par blocage préférentiel des récepteurs post-synaptiques alpha 1 adrénergiques.
      L'absence de tachycardie pourrait s'expliquer par le maintien fonctionnel des récepteurs présynaptiques alpha 2 responsables d'un retrocontrôle sur la libération de noradrénaline ainsi que par l'existence d'une activité stabilisante membranaire.

    Effets Recherchés

    1. ANTIMIGRAINEUX (principal)

    2. ANTIHYPERTENSEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. MIGRAINE (principale)
      Traitement de fond

    2. MIGRAINE(TRAITEMENT DE FOND) (principale)

    3. HYPERTENSION ARTERIELLE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. CONGESTION NASALE (CERTAIN TRES RARE)

    2. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN TRES RARE)

    3. CONSTIPATION (CERTAIN TRES RARE)

    4. TACHYCARDIE SINUSALE (CERTAIN TRES RARE)

    5. ANEJACULATION (CERTAIN TRES RARE)
      Concerne deux sur trois des patients traités masculins :
      - BMJ 1981;282:1433.

    6. DEPRESSION (CERTAIN RARE)

    7. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    8. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)

    9. INSOMNIE (CERTAIN TRES RARE)

    10. CAUCHEMAR (CERTAIN TRES RARE)

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. SYNDROME PARKINSONIEN

    2. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    3. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. ALLAITEMENT

    3. INSUFFISANCE CARDIAQUE SEVERE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Débuter par cinquante milligrammes par jour en 2 prises, les doses seront ajustées en cas de besion jusqu'à une posologie journélière maximale de deux cents milligrammes en 2 ou 3 prises.
    Prévenir le patient du risque de somnolence.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 4 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale
    - 3 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Résorbé par le tractus gastro-intestinal; taux plasmatique maximal 1 à 2 h après la prise orale et correspondant à la baisse tensionnelle maximale.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques proche de 92%.
    Demi-Vie
    4 h
    3 à 5 heures.
    Métabolisme
    Largement métabolisé.
    Elimination
    Voie rénale:
    Principalement sous forme métabolisée.
    Voie fécale:
    Principalement sous forme métabolisée.

    Bibliographie

    - Br J Clin Pharmacol 1976;3:489-495.
    - Br J Clin Pharm acol 1983;15:31-36.
    - Drugs 1986;31:467-499.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil