TAZOBACTAM SODIQUE

Introduction dans BIAM : 22/9/1992
Dernière mise à jour : 6/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    [2S-(2 alpha,3,bêta,5 alpha)]-3-méthyl-7-oxo-3-(1H-1,2,3-triazol-1-ylméthyl)-4-thia-1-azabicyclo[3.2.0]heptane-2-carboxylate 4,4-dioxide de sodium

    Ensemble des dénominations

    BANM : TAZOBACTAM SODIUM
    CAS : 89785-84-2
    DCIM : TAZOBACTAM SODIQUE
    USAN : TAZOBACTAM SODIUM
    bordereau : 2978
    code expérimentation : CL-307579
    code expérimentation : YTR-830
    rINNM : TAZOBACTAM SODIUM

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : TAZOBACTAM
    Regime : liste I
    Remarque sur le regime : JO 14/01/1993

    Proprietés Pharmacologiques

    1. INHIBITEUR DES BETA-LACTAMASES (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Inhibiteur progressif et irréversible des bêtalactamases, appartenant parmi les inhibiteurs irréversibles à la sous-classe des inhibiteurs suicides.
      Constituant un 'substrat' des bêtalactamases, son affinité pour le site actif de l'enzyme est supérieure à celle de la pipéracilline.
      N'induirait pas la production de céphalosporinase.

    Effets Recherchés

    1. INHIBITEUR DES BETA-LACTAMASES (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFECTION A GERMES SENSIBLES (principale)
      Infection bactérienne à germes sensibles à l'association tazobactam-pipéracilline (spécialité Tazocilline).

    2. NEUTROPENIE POST-CHIMIOTHERAPIE (à confirmer)
      En cas de fièvre, l'association tazobactam-pipéracilline (spécialité Tazocilline) avec l'amikacine serait plus efficace que l'association de la cefazidine et de l'amikacine (essai randomisé positif) :
      - Presse Med 1995;24:397-401.

    Effets secondaires

    1. THROMBOPENIE (A CONFIRMER )
      Un cas, en association avec la pipéracilline sodique (Tazocilline), réversible à l'arrêt du traitement :
      - Clin Infect Dis 1995:21:1047-1048.

    2. FIEVRE (CERTAIN )
      Au cours de traitements par association tazobactam-piperacilline chez 5 patients atteints de mucoviscidose et traités par voie veineuse:
      - Lancet 1997;350:1676-1677.

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Etude chez le rat, la souris.

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE
      Réduction de l'élimination du tazobactam.

    Contre-Indications

    1. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    2. GROSSESSE
      Information manquante.

    3. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intraveineuse :
    Adulte et l'enfant de plus de 12 ans : un gramme et demi par jour (en association avec douze grammes de pipéracilline) en 3 perfusions de 30 minutes. Peut être augmenté à deux grammes par jour (associé à seize grammes de pipéracilline).
    En cas d'insuffisance rénale, la posologie sera adaptée en fonction de la clairance de la créatinine.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - DEMI VIE 1 heure(s)
    - 3 - REPARTITION 32 % lien protéines plasmatiques

    Absorption
    Après une prise orale de 500 mg en association avec 4 grammes de pipéracilline, les concentrations plasmatiques maximales sont voisines de 35 microgrammes/ml.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques : 32%.
    Demi-Vie
    La demi-vie plasmatique est d'environ 1 heure.
    Elle est allongée en cas d'insuffsance rénale (3 heures en cas d'insuffisance rénale sévère) ou d'insuffisance hépatique.
    Métabolisme
    Formation de métabolites inactifs.
    Elimination
    * Voie rénale : Elimination dans les urines sous forme inchangée.

    Bibliographie

    - Drugs 1999;57:805-843.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en association dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil