BAMIFYLLINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 13/10/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    chlorhydrate de 8-benzyl-7-[2-[éthyl(2-hydroxyéthyl)amino]éthyl]théophylline

    Ensemble des dénominations

    BANM : BAMIFYLLINE HYDROCHLORIDE
    CAS : 20684-06-4
    DCIM : CHLORHYDRATE DE BAMIFYLLINE
    USAN : BAMIFYLLINE HYDROCHLORIDE
    autre dénomination : BENZETAMOPHYLLINE CHLORHYDRATE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE BAMIFYLLINE
    code expérimentation : AC-3810
    code expérimentation : BAX-2739Z
    code expérimentation : CB-8102
    code expérimentation : 8102-CB
    rINNM : BAMIFYLLINE HYDROCHLORIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : BAMIFYLLINE
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANALEPTIQUE CARDIAQUE (principale certaine)

    2. ANALEPTIQUE RESPIRATOIRE (principale certaine)

    3. SPASMOLYTIQUE (principale certaine)

    4. BRONCHODILATATEUR (principale certaine)

    5. DIURETIQUE (secondaire certaine)

    6. DIURETIQUE XANTHIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Stimule les centres bulbaires respiratoire, vasomoteur, cardiomodérateur.
      Accroît le débit et le travail cardiaque, le rythme et la force de contraction.
      Augmente le débit coronarien et la consommation d'oxygène myocardique par accumulation de 3-5'AMP.
      Stimulant des muscles striés par libération du calcium intracellulaire et action directe sur le SNC.
      Spasmolytique sur les fibres lisses des vaisseaux, de l'intestin, des bronches, des uretères, des voies biliaires.

    2. secondaire
      Action sédative légère sur le système nerveux central.
      Action diurétique par augmentation du débit sanguin rénal et diminution de la réabsorption tubulaire du sodium et de l'eau.

    Effets Recherchés

    1. BRONCHODILATATEUR (principal)

    2. EUPNEIQUE (principal)

    3. ANALEPTIQUE CARDIAQUE (accessoire)

    4. INOTROPE POSITIF (accessoire)

    5. DIURETIQUE (accessoire)

    6. SPASMOLYTIQUE (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. BRONCHOSPASME (principale)

    2. ASTHME (principale)
      Traitement de fond.

    3. INSUFFISANCE CARDIAQUE (secondaire)

    4. COLIQUE HEPATIQUE (secondaire)

    5. COLIQUE NEPHRETIQUE (secondaire)

    6. EMPHYSEME PULMONAIRE (secondaire)

    7. APNEE DU NOUVEAU-NE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)

    2. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    3. COLLAPSUS CARDIOVASCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      VOIE VEINEUSE
      INJECTION TROP RAPIDE

    4. VERTIGE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    5. TREMBLEMENT DES EXTREMITES (CERTAIN )
      Tremblement fin distal, favorisé par de fortes doses.

    6. SOMNOLENCE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    7. GOUT AMER (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    8. TROUBLE DE L'ACCOMMODATION (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      VOIE INTRAVEINEUSE

    9. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE
      ENFANT
      VOIE INTRAVEINEUSE

    10. NAUSEE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    11. PALPITATION (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    12. REACTION ALLERGIQUE (CERTAIN )

    13. DERMATITE (CERTAIN )

    14. EXANTHEME (CERTAIN )
      9 cas décrits après 1 à 9 jours de traitement :
      - Ann Dermatol Venereol 1991;118:635-636.

    Effets sur la descendance

    1. TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Par analogie avec la théophylline.

    2. TOXICITE PERINATALE
      Par analogie avec la théophylline.

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE CARDIAQUE

    2. HYPERTHYROIDIE

    3. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    4. ULCERE GASTRIQUE

    5. GROSSESSE

    Contre-Indications

    1. HYPERSENSIBILITE
      Hypersensibilité connue aux xanthines.

    2. INFARCTUS DU MYOCARDE AIGU

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - RECTALE
    - 3 - INTRAMUSCULAIRE
    - 4 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles :

    * Voie orale :
    - Adulte : neuf cents milligrammes par jour en trois prises pour les cas les moins sévères, pouvant être augmentées jusqu'à mille huit cents milligrammes par jour en 3 prises.

    * Voie rectale :
    - Adulte : mille cinq cents milligrammes par jour en 2 prises, matin et soir.
    - Enfant de plus de 30 mois : cinq cents à sept cent cinquante milligrammes par jour en plusieurs prises.
    - Enfant de moins de 30 mois : a été utilisé aux doses de deux cent cinquante à cinq cents milligrammes par jour en plusieurs prises.

    * Voie intramusculaire ou intraveineuse :
    - Adulte : six cents milligrammes par jour en 2 injections, l'injection IV doit être pratiquée très lentement sur un patient allongé.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie biliaire

    Absorption
    Résorption rapide par voie orale, voie parentérale ou rectale.
    Après administration per os de 900 mg, taux maximal de théophylline de 13 microgrammes par ml :
    - Arzneimittelforschung 1969;19:785.
    Métabolisme
    Mécanisme hépatique.
    Conjugaison au niveau des microsomes hépatiques. Formation de métabolites responsables de l'activité pharmacologique prolongée.
    Elimination
    *Voie rénale : uniquement sous forme de métabolites.
    *Voie biliaire.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil