NADROPARINE CALCIQUE

Introduction dans BIAM : 9/11/1994
Dernière mise à jour : 8/10/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    sel calcique d'une héparine de basse masse moléculaire obtenue par dépolymérisation, au moyen d'acide nitreux, d'héparine de muqueuse intestinale de porc; la masse moléculaire relative moyenne est de 3600 à 5000

    Ensemble des dénominations

    BAN : NADROPARIN CALCIUM
    DCF : NADROPARINE CALCIQUE
    DCIR : NADROPARINE CALCIQUE
    autre dénomination : NADROPARIN CALCIUM
    bordereau : 3031
    code expérimentation : CY-216
    dci : nadroparine calcique
    rINN : NADROPARIN CALCIUM
    sel ou dérivé : DALTEPARINE SODIQUE
    sel ou dérivé : ENOXAPARINE SODIQUE
    sel ou dérivé : REVIPARINE SODIQUE
    sel ou dérivé : TINZAPARINE SODIQUE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTITHROMBOTIQUE (principale certaine)

    2. ANTICOAGULANT (secondaire certaine)
      A forte dose.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Fraction d'héparine de poids moléculaire moyen voisin de 4500 daltons possédant une activité antifacteur Xa élevée (97 UI/mg) et une faible activité antithrombinique (30 UI/mg). Cette dissociation d'effet lui permet d'exercer une activité antithrombotique à des doses ne possédant qu'une faible activité anticoagulante, réduisant ainsi le risque hémorragique.

    Effets Recherchés

    1. ANTITHROMBOTIQUE (principal)

    2. ANTICOAGULANT (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE(TRAITEMENT) (principale)
      Méta-analyse :
      - Drugs 1996;52:30-37.

    2. MALADIE THROMBOEMBOLIQUE(PREVENTION) (principale)

    3. HEMODIALYSE(ADJUVANT) (principale)

    4. CIRCULATION EXTRACORPORELLE(ADJUVANT) (principale)

    5. ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL (à confirmer)
      Dans les formes ischémiques, un traitement instauré dans les 48 premières heures améliorarait l'issue à 6 mois, essai randomisé positif portant sur 312 patients :
      - N Engl J Med 1995;333:1588-1593.

    6. ULCERE DE JAMBE D'ORIGINE VASCULAIRE (à confirmer)
      Action favorable chez 12 patients du CY222, analogue de la nadroparine calcique :
      - Sem Hop Paris 1996;72:231-236.

    Effets secondaires

    1. THROMBOPENIE (CERTAIN TRES RARE)
      Entre le cinquième et le vingt-et-unième jour de traitement principalement.
      Nécessite l'interruption immédiate du traitement.
      Références :
      - N Engl J Med 1995;332:1330-1335.
      - N Engl J Med 1995;332:1374-1376.

    2. HEMATOME AU POINT D'INJECTION (CERTAIN RARE)

    3. NECROSE CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)
      Au point d'injection.

    4. HEMORRAGIE (CERTAIN TRES RARE)

    5. HEMORRAGIE SURRENALIENNE (A CONFIRMER )
      Secondaire à une thrombopénie sévère , ayant entrainé une insuffisance surrénale aigüe, un cas:
      - Presse Med 1999;28:1010-1012.

    6. KALIEMIE(AUGMENTATION) (A CONFIRMER )
      Même à faible dose, provoquerait une élévation de la kaliémie. L'effet est accru en cas d'insuffisance rénale :
      - Lancet 1997;349:1447-1448.
      Nécessiterait de surveiller la kaliémie, en particulier lors de traitement de plus de 7 jours:
      - Current Prob in Pharmacovigilance 1999;25:6.

    7. EMBOLIE DE CHOLESTEROL (A CONFIRMER )
      Deux cas décrits au cours de traitements préventifs de la maladie thrombo-embolique :
      - Presse Med 1997;26:1236-1237.

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    2. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. TROUBLE DE L'HEMOSTASE

    2. ULCERE GASTRODUODENAL(ANTECEDENT)

    3. HYPERTENSION ARTERIELLE NON CONTROLEE

    4. PERICARDITE

    5. THROMBOPENIE
      Antécédent de thrombopénie sous héparine.

    6. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    4. ULCERE GASTRODUODENAL

    5. ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL HEMORRAGIQUE

    Voies d'administration

    - 1 - SOUS-CUTANEE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles par voie sous-cutanée chez l'adulte :
    - Traitement prophylactique de la chirurgie à risque thrombogène modéré : 3075 UI par jour en une seule injection. La première injection sera effectuée 2 à 4 heures après l'intervention.
    - Traitement prophylactique de la chirurgie à risque thrombogène élevé : 41 UI/kilo 12 heures avant l'intervention, puis 12 heures après l'intervention puis quotidiennement jusqu'au troisième jour post-opératoire inclus. A partir du quatrième jour, la posologie sera de 61 UI/kilo.
    - Traitement curatif : 92 UI/kilo toutes les 12 heures.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 3.50 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Totalement résorbée après injection sous-cutanée.
    L'activité maximale est observée à 3 heures.
    Répartition
    Ne franchit pas la barrière placentaire.
    Demi-Vie
    La demi-vie est en moyenne de 3 heures et demi. Elle est allongée en cas d'insuffisance rénale.
    Elimination
    *Voie rénale.

    Bibliographie

    - Thromb Haemost 1991;65:251-256.
    - BMJ 1991;303:543-548.
    - Eur J Surg 1992;158:67-78.
    - Ann Fr Anesth Reanim 1994;13:311-317.
    - Arch Intern Med 1995;155:601-607.
    - Drugs 1997;53:736-751.
    - N Engl J Med 1997;337:688-698.
    - Pharmacotherapy 1999;9:1395-1605.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil