GALACTOSE

Introduction dans BIAM : 6/12/1994
Dernière mise à jour : 12/9/1997
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    alpha-D(+) palactopyranose

    Ensemble des dénominations


    CAS : 59-23-4
    autre dénomination : D-GALACTOSE autre dénomination : CEREBROSE
    bordereau : 2981

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. EXCIPIENT MEDICAMENTEUX (principale certaine)

    2. PRODUIT DE CONTRASTE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Administré par voie intraveineuse sous forme d'une microsuspension, le galactose renforce le contraste en échocardiographie droite en augmentant l'échogénicité des volumes sanguins.

    Effets Recherchés

    1. PRODUIT DE CONTRASTE ECHOGRAPHIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ECHOCARDIOGRAPHIE (principale)
      Produit de contraste pour échocardiographie droite permettant en particulier de rechercher :
      - les shunts droit-gauche,
      - les connexions veineuses inhabituelles.

    2. ECHOGRAPHIE UTERINE (à confirmer)
      Injecté par voie transcervicale dans la cavité utérine et les trompes lors d'une échographie de contraste.

    Effets secondaires

    1. DOULEUR AU POINT D'INJECTION (CERTAIN RARE)

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. GALACTOSEMIE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie veineuse (de préférence veine cubitale) :
    Sous forme d'une microsuspension à trois cents milligrammes de microparticules par millilitre : quatre à dix millilitres de suspension par injection. La dose maximale recommandée est de cinquante millilitres fractionnés en plusieurs injections de dix millilitres maximum.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 10 à 11 minute(s) chez l'adulte
    - 2 - DEMI VIE 7 à 9 minute(s) chez l'enfant
    - 3 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Après injection intraveineuse, les microparticules de galactose se dissolvent très rapidement (1 à 5 secondes) libérant les microbulles d'air adsorbées à leur surface. Le galactose suit alors son métabolisme habituel.
    La biodisponibilité est de 100 %.
    Répartition
    Stocké principalement au niveau du foie.
    Demi-Vie
    Le galactose a une demi-vie de 10-11 minutes chez l'adulte et de 7-9 minutes chez l'enfant.
    Métabolisme
    Le glucose 1 phosphate est le produit métabolique final de la dégradation du galactose, et donc sera en majorité repris par le foie et stocké sous forme de glycogène. Chez l'insuffisant hépatique, jusqu'à 40 % de la dose pourraient subir un métabolisme extra-hépatique.
    Elimination
    (VOIE RENALE)
    En cas d'insuffisance hépatique, 60 % de la dose administrée peuvent être éliminés par les reins.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil