ADAPALENE

Introduction dans BIAM : 31/8/1995
Dernière mise à jour : 2/9/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    acide 6[3-(1-adamantyl)-4-méthoxyphényl]-2-naphtoïque

    Ensemble des dénominations

    BAN : ADAPALENE
    CAS : 106685-40-9
    DCF : ADAPALENE
    DCIR : ADAPALENE
    USAN : ADAPALENE
    bordereau : 3024
    code expérimentation : CD-271
    dci : adapalène
    liste DCIp : 64
    liste DCIr : 32
    rINN : ADAPALENE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I
    Remarque sur le regime : JO 14/01/93

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTI-ACNEIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      L'activité anti-acnéique est due à un effet modulateur sur la différenciation épidermique par son affinité spécifique pour certains récepteurs aux rétinoïdes (récepteur R-A-R gamma) présents dans les kératinocytes en phase terminale de différenciation. Possède également une activité antiproliférative qui permet de réduire l'hyperplasie épidermique folliculaire.
      Présenterait une activité anti-inflammatoire liée à l'inhibition de la migration des polynucléaires.

    Effets Recherchés

    1. ANTI-ACNEIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ACNE (principale)
      Traitement local.
      Serait moins irritant que la trétinoïne:
      - Inpharma 1998;1533:11-12. (CR 56ème Ann Meet Amer Acad Dermatol).

    Effets secondaires

    1. IRRITATION CUTANEE (CERTAIN FREQUENT)
      Dans la zone d'application, rapidement réversible à l'arrêt du traitement.

    Effets sur la descendance

    1. MALFORMATIONS CONGENITALES
      Un cas d'anophtalmie associée à une agénésie du chiasma optique chez un foetus de mère traitée par voie locale durant les 13 premières semaines de grossesse :
      - Lancet 1997;350:339.
      Doute sur la tératogénicité par voie locale au cours du premier trimestre:
      - Prescrire 1998;18:361-362.

    2. TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Par voie orale comme tous les rétinoïdes.
      - Lancet 1997;350:339.
      Pas de tératogénicité en cas d'application locale (rat, lapin).

    3. TERATOGENE CHEZ L'HOMME
      Un cas décrit d'anophtalmie et d'agénésie du chiasma optique:
      - Lancet 1997;350:339.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.
      Tératogène par voie orale chez l'animal.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    Voies d'administration

    - 1 - APPLICATION CUTANEE

    Posologie et mode d'administration

    Utilisé en gel à 0,1% pour application locale, en fine couche une fois par jour avant le coucher après avoir lavé et bien séché la peau.
    Eviter d'appliquer sur les yeux et les lèvres.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Très faible absorption transcutanée de l'adapalène après application topique.

    Bibliographie

    - Brochure produit DIFFERINE 1995, laboratoire GALDERMA (CREATION)
    - Drugs 1997;53:511-519.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil