HEMINE

Introduction dans BIAM : 16/4/1996
Dernière mise à jour : 9/4/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    Hémine d'origine humaine

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : HEMIN
    bordereau : 3089

    Classes Chimiques


    Regime : liste I
    Remarque sur le regime : Jo 08/01/1998

    Proprietés Pharmacologiques

    1. INHIBITEUR DE LA SYNTHESE DES PORPHYRINES (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      L'hémine en réduisant le déficit en hème, réprime par rétroaction la delta-amino-levulénique synthétase, enzyme clé de la synthèse de porphyrines et contribue à la normalisation des taux d'hémoprotéines et de pigments respiratoires.

    Effets Recherchés

    1. INHIBITEUR DE LA SYNTHESE DES PORPHYRINES (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. PORPHYRIE (principale)
      En cas de porphyrie aiguë et en cas de crise aiguë de coproporphyrie et de porphyrie variegata :
      - Arch Intern Med 1993;153:2004-2008.

    2. PORPHYRIE AIGUE INTERMITTENTE (principale)
      En cas de crise aiguë.

    Effets secondaires

    1. DOULEUR AU POINT D'INJECTION (CERTAIN RARE)

    2. THROMBOPHLEBITE LOCALE (CERTAIN RARE)
      Au point d'injection.

    3. TROUBLE DE LA COAGULATION (A CONFIRMER )
      Faible activité anticoagulante de l'hémine :
      - JAMA 1985;254:613.

    4. ANEMIE HEMOLYTIQUE (A CONFIRMER )
      Un cas décrit :
      - Ann Intern Med 1984,101:877.

    5. COLLAPSUS CARDIOVASCULAIRE (A CONFIRMER )
      Un cas décrit :
      - Clin Pharm 1986;5:690-692.

    6. INSUFFISANCE RENALE AIGUE (A CONFIRMER )
      Un cas décrit :
      - Acta Med Scand 1978;203:437-443.

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    La qualité de la réponse clinique est fonction de la précocité de la mise en route du traitement.
    Dose usuelle en perfusion veineuse dans une grosse veine :
    - Adulte : trois à quatre milligrammes par kilogramme de poids corporel et par jour en 30 à 45 minutes pendant 4 jours.
    Rincer la veine par une solution de NaCl à 9 pour mille pendant 10 à 15 minutes pour protéger de l'alcalinité de la solution.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Administration en perfusion veineuse.
    Répartition
    Fortement liée aux protéines plasmatiques (albumine).
    Demi-Vie
    La demi-vie d'élimation est en moyenne de 10 heures.
    Métabolisme
    Métabolisée au niveau du foie en bilirubine.
    Elimination
    *Voie fécale : élimination dans les fèces sous forme de bilirubine.

    Bibliographie

    - Arch Intern Med 1993;153:2004-2008.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil