CLOFIBRATE CALCIQUE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 13/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    2-(4-chlorophénoxy)-2-méthylpropionate de calcium

    Ensemble des dénominations


    CAS : 39087-48-4 DCIR : CLOFIBRATE DE CALCIUM
    autre dénomination : CALCIUM CLOFIBRATE
    autre dénomination : CLOFIBRATE DE CALCIUM
    bordereau : 1986
    code expérimentation : RU 19583
    rINN : CALCIUM CLOFIBRATE
    sel ou dérivé : BEZAFIBRATE
    sel ou dérivé : CLOFIBRATE
    sel ou dérivé : CLOFIBRATE D'ALUMINIUM
    sel ou dérivé : CLOFIBRATE DE PYRIDOXINE
    sel ou dérivé : CLOFIBRIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : CLOFIBRATE
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. HYPOCHOLESTEROLEMIANT (principale certaine)

    2. HYPOLIPIDEMIANT (principale certaine)

    3. ANTIATHEROMATEUX (à confirmer)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Probablement identique au clofibrate, soit:
      Diminution de la synthèse hépatique et augmentation du catabolisme des triglycérides expliquant la diminution des taux plasmatiques des chylomicrons et des pré-bêta-lipoprotéines (VLDL).
      Effet antilipolytique au niveau du tissu adipeux.
      Diminution de la synthèse hépatique du cholesterol et augmentation de la secrétion bilaire du cholesterol.
      Inhibition de la secrétion pancrétique d'insuline et de glucagon induite par l'arginine.

    Effets Recherchés

    1. HYPOCHOLESTEROLEMIANT (principal)

    2. HYPOLIPEMIANT (principal)

    3. ANTIATHEROMATEUX (principal)

    4. ANTIDIURETIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERLIPIDEMIE (principale)
      Traitement symptomatique, en association au régime alimentaire, des hypertriglycéridémies et des hypercholestérolémies endogènes de l'adulte, isolées ou associées.
      - Lorsqu'un régime adapté et assidu s'est avéré insuffisant.
      - Lorsque la cholestérolémie après régime reste élevée et/ou qu'il existe des facteurs de risque associés.

    Effets secondaires

    1. RHABDOMYOLYSE (CERTAIN )

    2. AGRANULOCYTOSE (CERTAIN TRES RARE)

    3. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    4. HYPOCOAGULABILITE (CERTAIN RARE)

    5. TAUX DE PROTHROMBINE(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)

    6. ALOPECIE (CERTAIN TRES RARE)

    7. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    8. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    9. SOMNOLENCE (CERTAIN RARE)

    10. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    11. POIDS(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    12. PRURIT (CERTAIN TRES RARE)

    13. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    14. STOMATITE (CERTAIN TRES RARE)

    15. CRAMPE (CERTAIN )

    16. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN )

    17. VERTIGE (CERTAIN )

    18. ASTHENIE (CERTAIN )

    19. SECHERESSE DE LA PEAU (CERTAIN )

    20. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    21. HEMATURIE (CERTAIN )

    22. PROTEINURIE (CERTAIN )

    23. DOULEUR MUSCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      INSUFFISANCE RENALE
      SYNDROME NEPHROTIQUE

    24. CPK(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      INSUFFISANCE RENALE
      SYNDROME NEPHROTIQUE

    25. SYNDROME DE STEVENS-JOHNSON (A CONFIRMER )
      Un cas, après dix jours de traitement (sel de clofibrate non précisé) :
      - Acta Derm Venereol 1994;74:475.

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE

    2. SYNDROME NEPHROTIQUE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    3. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    4. ALLAITEMENT

    5. CIRRHOSE BILIAIRE PRIMITIVE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Un gramme trois cents à deux gramme cinq cents par jour en 2 ou 3 prises.
    Surveillance du taux de prothrombine renforcée chez les patients traités par les antivitamines K.
    Diminuer la posologie des AVK de moitié environ.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Absorption digestive.
    Répartition
    LIaison aux protéines sériques sous forme d'acide chlorophenoxyisobutyrique dont la demi-vie plasmatique est de 12 heures.
    Métabolisme
    Rapidement hydrolysé par les estérases en acide chlorophenoxyisobutyrique.
    Elimination
    Voie rénale.
    Elimination sous forme glycuroconjuguée: 45% sont éliminés en 24 heures.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil