TIEMONIUM METHYLSULFATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 4/4/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    méthylsulfate de 4-[3-hydroxy-3-phényl-3-(2-thienyl)propyl]-4-méthylmorphilinium

    Ensemble des dénominations


    CAS : 6504-57-0 autre dénomination : METHYLSULFATE DE TIEMONIUM
    bordereau : 1994
    sel ou dérivé : TIEMONIUM IODURE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : TIEMONIUM
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. SPASMOLYTIQUE (principale certaine)

    2. PARASYMPATHOLYTIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Diminue la motilité gastro-intestinale par action spasmolytique directe (type papavérine) et action parasympatholytique.
      Action de type atropine: s'oppose de façon compétitive et surmontable aux effets muscariniques de l'acétylcholine.
      Action de type papavérinique: musculotrope, agit directement sur la fibre lisse et se comporte comme un antagoniste du calcium au niveau de la membrane cellulaire; élève le 3'5'AMP par inhibition de la phosphodiestérase.
      Agit principalement sur les tonus axagérés.
      Antispsmodique principalement au niveau du tractus digestif et au niveau bronchique.
      La fonction amine quaternaire renforce l'action parasympatholytique, bloque les ganglions du système sympathique mais ne devient ganglioplégique qu'à de très fortes doses, largement supérieures aux doses thérapeutiques usuelles.

    Effets Recherchés

    1. SPASMOLYTIQUE (