CHLORHEXIDINE ACETATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    BIS-(CHLORO-4 PHENYL)-5,5'HEXAMETHYLENE DI-BIGUANIDE-1,1' ACETATE

    Ensemble des dénominations

    BANM : CHLORHEXIDINE ACETATE
    CAS : 56-95-1
    DCIMr : ACETATE DE CHLORHEXIDINE
    autre dénomination : ACETATE DE CHLORHEXIDINE
    autre dénomination : CHLORHEXIDINE DIACETATE
    bordereau : 1066
    dcim : acétate de chlorhexidine
    rINNM : CHLORHEXIDINE ACETATE
    sel ou dérivé : CHLORHEXIDINE GLUCONATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : CHLORHEXIDINE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTISEPTIQUE (principale certaine)

    2. ANTISEPTIQUE EXTERNE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Entraine une désorganisation de la membrane lipoprotéique, d'où une perte de la perméabilité sélective.
      Cette action peut s'accompagner d'une dénaturation du cytoplasme, d'où effet bactéricide.

    Effets Recherchés

    1. ANTISEPTIQUE (principal)

    2. ANTISEPTIQUE EXTERNE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. OTITE (principale)

    Effets secondaires

    1. URTICAIRE (CERTAIN )
      Un cas :
      - Contact Dermatitis 1990;22:52.

    2. COLORATION DES DENTS (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      BAIN DE BOUCHE
      PATE GINGIVALE

      Coloration brune cédant habituellement au brossage et à l'arrêt du traitement :
      - Prescrire 2000;20:37-38.

    3. REACTION D'HYPERSENSIBILITE (A CONFIRMER )
      Un cas après usage externe :
      - Br Med J 1992;304:686.

    4. CHOC ANAPHYLACTIQUE (A CONFIRMER )
      Six cas, après instillation intra-uréthrale (sel de chlorhéxidine non précisé) :
      - Med J Aust 1995;162:257-258.
      Un cas, 2 minutes après une application d'une solution à 0,05 % sur une plaie cutanée de 2 centimètres carrés (sel de chlorhéxidine non précisé) :
      - Clin Exp Allergy 1996;26:112.

    Précautions d'emploi

    1. ENFANT
      RESORPTION CUTANEE NON NEGLIGEABLE. (SEM.HOP.PARIS.1982,58:1643)

    Voies d'administration

    - 1 - AURICULAIRE

    Posologie et mode d'administration

    En usage externe: solution à 0,5 à 1%.
    N'est commercialisé en France que sous forme d'association(gouttes auriculaires).

    Bibliographie

    - J pharm Pharmacol 1964;16:655.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil