FOTEMUSTINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 20/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    [[(chloro-2-éthyl)-nitroso-3 uréido]-1éthyl] phosphonate de diéthyle-(RS)

    Ensemble des dénominations

    BAN : FOTEMUSTINE
    CAS : 92118-27-9
    DCF : FOTEMUSTINE
    DCIR : FOTEMUSTINE
    bordereau : 2836
    code expérimentation : S-10036
    dci : fotémustine
    rINN : FOTEMUSTINE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTINEOPLASIQUE (principale certaine)

    2. AGENT ALKYLANT (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Par son effet alkylant et carbamylant, la fotémustine exerce une activité cytostatique sur les cellules en cycle, provoquant une accumulation en phase G2M.

    Effets Recherchés

    1. ANTICANCEREUX (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. MELANOME METASTASE (principale)
      - Cancer 1990;66:1873-1878.
      - Am J Clin Oncol 1991;14:2.
      Etude pilote de l'association cisplatine/dacarbazine/fotemustine/interferon alfa chez 64 malades:
      - Cancer 2000 ;89:2630-2636

    2. GLIOME MALIN CEREBRAL (principale)

    Effets secondaires

    1. THROMBOPENIE (CERTAIN FREQUENT)

    2. LEUCOPENIE (CERTAIN FREQUENT)

    3. UREE SANGUINE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    4. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN FREQUENT)

    5. PHOSPHATASES ALCALINES(AUGMENTATION) (CERTAIN FREQUENT)

    6. BILIRUBINEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN FREQUENT)

    7. NAUSEE (CERTAIN FREQUENT)

    8. VOMISSEMENT (CERTAIN FREQUENT)

    9. FIEVRE (CERTAIN RARE)

    10. DOULEUR AU POINT D'INJECTION (CERTAIN RARE)

    11. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    12. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN RARE)

    13. PRURIT (CERTAIN TRES RARE)

    14. PARESTHESIE (CERTAIN TRES RARE)

    15. AGUEUSIE (CERTAIN TRES RARE)

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    2. MUTAGENE CHEZ L'ANIMAL

    3. TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. THROMBOPENIE
      L'administration de fotémustine ne peut être envisagée que lorsque le nombre de plaquettes est supérieur à100000/mm3.

    2. GRANULOPENIE
      L'administration de fotémustine ne peut être envisagée que lorsque le nombre de granulocytes est supérieur à 2000/mm3.

    3. CHIMIOTHERAPIE RECENTE
      Il est conseillé de ne pas administrer le produit aux personnes ayant reçu une chimiothérapie depuis moins de 4 semaines (ou 6 semaines en cas de traitement antérieur par nitroso-urée).

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. ALLAITEMENT

    3. ENFANT
      Aucune étude n'a été effectuée chez l'enfant.

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles (traitement du mélanome malin) : cent milligrammes par mètre carré de surface corporelle.
    - Trairement d'attaque : trois administrations consécutives à une semaine d'intervalle, suivies d'un repos de quatre à cinq semaines.
    - Traitement d'entretien : une administration toutes les trois semaines.
    .
    Modalités d'administration : La fotémustine sera administrée en perfusion veineuse et mise en solution dans deux cent cinquante millilitres de glucose isotonique.
    Durée de la perfusion : une heure par voie veineuse et quatre heures par voie artérielle.
    Précautions : le flacon de perfusion, la tubulure et le bras du malade doivent être protégés de la lumière pendant toute la durée de la perfusion.
    Surveillance hématologique : l'administration de fotémustine ne peut être envisagée que lorsque le nombre de plaquettes et (ou) de granulocytes est acceptable, respectivement 100000/mm3 et 2000/mm3.
    Pas de réduction des doses en cas d'insuffisance rénale.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 30 minute(s)
    - 2 - ELIMINATION 50 à 60 % voie rénale

    Absorption
    Administré en perfusion veineuse.
    Répartition
    La liaison aux protéines plasmatiques est de 25 à 30 %, essentiellement à l'alpha 1 glycoprotéine acide et à l'albumine.
    Le produit possède une bonne diffusion tissulaire et franchit la barrière hématoméningée.

    Demi-Vie
    30 minutes.
    Elimination
    (VOIE RENALE)
    50 à 60 % de la dose administrée sont éliminés par les urines sous forme métabolisée dont 30 à 40 % au cours des 24 premières heures.

    Bibliographie

    - Br J Clin Pharmacol 1989;28:238.
    - Cancer Chemother Pharmacol 1990;27:81-84.
    - Dossier du CNHIM 2001;22:211

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil