FOSFESTROL TETRASODIQUE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 5/3/1998
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    diphosphate de alpha,alpha'-diéthyl stilbenédiyle-4,4'

    Ensemble des dénominations

    BANM : FOSFESTROL SODIUM
    CAS : 4719-75-9 (fosfestrol tétrasodique anhydre)
    CAS : 23519-26-8 (fosfestrol tétrasodique hydraté)
    autre dénomination : DIETHYLSTILBESTROL DIPHOSPHATE TETRASODIQUE
    autre dénomination : STILBESTROL DIPHOSPHATE TETRASODIQUE
    autre dénomination : STILBOESTROL DIPHOSPHATE TETRASODIQUE
    bordereau : 2405
    rINNM : FOSFESTROL SODIUM
    sel ou dérivé : DIETHYLSTILBESTROL
    sel ou dérivé : DIETHYLSTILBESTROL DIPROPIONATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : FOSFESTROL

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTINEOPLASIQUE (principale certaine)

    2. ESTROGENE (principale certaine)

    3. ANTIGONADOTROPE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Inhibe la libération de FSH (provoque l'atrophie de l'ovaire et inhibe l'ovulation).
      Entraîne une hypérémie et une prolifération cellulaire de l'endomètre.
      Favorise la sécrétion de glaire cervicale, accroît la contraction des trompes, inhibe l'implantation de l'oeuf dans la cavité utérine.
      Provoque la croissance de l'épithélium vaginal (cellules kératinisées et à noyau pycnotique).

    Effets Recherchés

    1. ANTICANCEREUX (principal)

    2. OESTROGENIQUE (principal)

    3. GONADOTROPHINES(INHIBITEUR DE LA SECRETION DES) (principal)

    4. ANTIGONADOTROPE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CANCER DE LA PROSTATE METASTASE (principale)

    Effets secondaires

    1. ASTHENIE (CERTAIN TRES RARE)

    2. ANOREXIE (CERTAIN TRES RARE)

    3. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    4. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    5. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN TRES RARE)

    6. DIARRHEE (CERTAIN TRES RARE)

    7. RETENTION HYDROSODEE (CERTAIN FREQUENT)

    8. MASTODYNIE (CERTAIN FREQUENT)

    9. GYNECOMASTIE (CERTAIN FREQUENT)

    10. LIBIDO(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)

    11. ATROPHIE TESTICULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    12. AZOOSPERMIE (CERTAIN TRES RARE)

    13. HYPOPITUITARISME (CERTAIN TRES RARE)

    14. RETARD DE CROISSANCE (CERTAIN TRES RARE)
      Arrêt de la croissance.

    15. CHLOASMA (CERTAIN TRES RARE)

    16. PORPHYRIE AIGUE INTERMITTENTE(AGGRAVATION) (CERTAIN TRES RARE)

    17. MALADIE THROMBOEMBOLIQUE (CERTAIN RARE)

    18. ICTERE (CERTAIN TRES RARE)

    19. CALCEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    20. ANXIETE (CERTAIN TRES RARE)

    21. INSOMNIE (CERTAIN TRES RARE)

    22. PARESTHESIE (CERTAIN TRES RARE)

    23. HEPATITE CHOLESTATIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    24. PORPHYRIE CUTANEE(AGGRAVATION) (CERTAIN )

    25. FACTEURS DE LA COAGULATION(AUGMENTATION) (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      PROPORTIONNEL A LA DOSE

    26. HYPERCHOLESTEROLEMIE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      PROPORTIONNEL A LA DOSE

    27. HYPERTRIGLYCERIDEMIE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      PROPORTIONNEL A LA DOSE

    28. FIBRINOLYSE(AUGMENTATION) (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      PROPORTIONNEL A LA DOSE

    29. AMYLASEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. MALADIE THROMBOEMBOLIQUE

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    3. DYSTHYROIDIE

    Contre-Indications

    1. PORPHYRIE

    2. PORPHYRIE AIGUE INTERMITTENTE

    3. PORPHYRIE CUTANEE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE En perfusion
    - 2 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Traitement du carcinome prostatique.
    - Perfusion intraveineuse :
    Dans 300 ml de solution isotonique de glucose ou de chlorure de sodium.
    Débuter par cinq cents milligrammes le premier jour, puis un gramme par jour les cinq jours suivants et ensuite deux cent cinquante à cinq cents milligrammes une à deux fois par semaine.
    Les perfusions seront réalisées chez un sujet rigoureusement à jeun.
    - Voie orale :
    Pendant les quinze premiers jours, débuter par neuf cents milligrammes par jour en 3 prises (loin des repas). Puis les quinze jours suivants, continuer avec six cents milligrammes par jour en 3 prises (loin des repas).
    Pour le traitement d'entretien : trois cents milligrammes par jour en 3 prises (à prendre loin des repas).

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie biliaire

    Absorption
    Absorption rapide du fosfestrol à partir du tractus gastro-intestinal.
    Métabolisme
    Métabolisé au niveau du foie.
    Elimination
    (VOIE RENALE)
    Elimination dans l'urine sous forme de métabolites.
    (VOIE BILIAIRE)
    Une partie de fosfestrol est excrétée dans la bile mais la majorité est réabsorbée par le tractus entérohépatique.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil