GONADORELINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 20/12/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    FACTEUR DE LIBERATION DE L'HORMONE LUTEINISANTE(PORC) .OU.OXO-5 L-PROLYL-L-HISTIDYL-L-TRYPTOPHYL-L-SERYL-L-TYROSYLGLYCYL-L-LEUCYL-L-ARGINYL-L-PROLYLGLYCINAMIDE

    Ensemble des dénominations

    DCF : GONADORELINE
    DCIR : GONADORELINE
    autre dénomination : GONADOLIBERINE
    autre dénomination : GONADORELIN
    autre dénomination : GONADOTROPHINE RELEASING FACTOR
    autre dénomination : HOE 471
    autre dénomination : LH-FSH-RF
    autre dénomination : LH-FSH-RH
    autre dénomination : LH-RF
    autre dénomination : LH-RH
    autre dénomination : RU-19847
    bordereau : 2459
    sel ou dérivé : GONADORELINE ACETATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : GONADORELINE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. RELEASING FACTOR (principale certaine)

    2. AGENT DIAGNOSTIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Hormone hypothalamique responsable de la libération de LH et de FSH hypophysaires.
      Permet l'exploration de la réserve hypophysaire en hormone gonadotrope.

    Effets Recherchés

    1. STIMULATION DE LA LIBERATION DE LH (principal)

    2. STIMULATION DE LA LIBERATION DE FSH (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. STERILITE FEMININE(DIAGNOSTIC) (principale)

    2. STERILITE MASCULINE(DIAGNOSTIC) (principale)

    3. AMENORRHEE(DIAGNOSTIC) (principale)

    4. HYPOGONADISME(DIAGNOSTIC) (principale)

    5. SYNDROME DE TURNER(DIAGNOSTIC) (principale)

    6. HYPOPITUITARISME(DIAGNOSTIC) (principale)

    7. OLIGOASTHENOZOOSPERMIE(DIAGNOSTIC) (principale)

    8. PUBERTE PRECOCE(DIAGNOSTIC) (principale)

    Effets secondaires

    1. GYNECOMASTIE (A CONFIRMER )
      Un cas, au niveau d'une administration pulsée :
      - Presse Med 1990;19:1195.

    2. LIBIDO(DIMINUTION) (CERTAIN )
      Chez les femmes préménopausiques

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intraveineuse directe:
    - chez l'adulte:
    Cinquante à cent cinquante microgrammes.
    - chez l'enfant:
    Cent microgrammes par m 2 de surface corporelle dans la tubulure d'une perfusion de serum salé isotonique établie 15 minutes avant, et poursuivie jusqu'au moment du dermier prélèvement (généralement 90 minutes après).
    L'exploration est réalisée généralement le matin entre 8 et 10 heures, le sujet étant à jeun depuis la veille au soir..

    Bibliographie

    - Nouv Presse Med 1972;1,24:1633.
    - Nouv Presse Med 1972;1,24:1639.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil