FENPIVERINIUM BROMURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 19/4/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    BROMURE DE(CARBAMOYL-3 DIPHENYL-3,3 PROPYL)-1 METHYL-1 PIPERIDINIUM

    Ensemble des dénominations


    CAS : 125-60-0 DCIR : BROMURE DE FENPIVERINIUM
    autre dénomination : BROMURE DE FENPIVERINIUM
    autre dénomination : FENPIPRAMIDE BROMOMETHYLATE
    autre dénomination : FENPIPRAMIDE METHOBROMIDE
    autre dénomination : FENPIPRAMIDE METHYLBROMIDE
    bordereau : 1863
    dci : bromure de fenpivérinium
    rINN : FENPIVERINIUM BROMIDE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. SPASMOLYTIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action de type atropinique.

    Effets Recherchés

    1. ANTISPASMODIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. SPASME (principale)

    Effets secondaires

    1. GLAUCOME AIGU(CRISE DE) (CERTAIN )
      Par analogie à l'atropine.

    2. MYDRIASE (CERTAIN )
      Par analogie à l'atropine.

    3. TACHYCARDIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRISOMIQUES 21
      SUJETS HYPERSENSIBLES
      ENFANT
      SUJET AGE

      Par analogie à l'atropine.
      Tachycardie modérée, parfois précédée de bradycardie.

    4. ARYTHMIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRISOMIQUES 21
      SUJETS HYPERSENSIBLES
      ENFANT
      SUJET AGE

      Par analogie à l'atropine.
      Peuvent être provoquées par la tachycardie et s'accompagner de palpitations.

    5. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SUJET AGE
      TRISOMIQUES 21
      SUJETS HYPERSENSIBLES
      ENFANT

      Par analogie à l'atropine.
      S'accompagne de troubles de la déglutition, de sensation de soif et, parfois, de troubles de la parole.

    6. HYPOSECRETION LACRYMALE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRISOMIQUES 21
      SUJETS HYPERSENSIBLES
      ENFANT
      SUJET AGE

      Par analogie à l'atropine.

    7. HYPOSECRETION BRONCHIQUE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRISOMIQUES 21
      SUJETS HYPERSENSIBLES
      ENFANT
      SUJET AGE

      Par analogie à l'atropine.

    8. DYSURIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRISOMIQUES 21
      SUJETS HYPERSENSIBLES
      ENFANT
      SUJET AGE

      Par analogie à l'atropine.

    9. CONSTIPATION (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRISOMIQUES 21
      SUJETS HYPERSENSIBLES
      ENFANT
      SUJET AGE

      Par analogie à l'atropine.

    10. CONFUSION MENTALE (CERTAIN RARE)
      Par analogie à l'atropine.
      Ces effets s'observent également à faibles doses, lors de l'utilisation locale en collyres.

    11. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRISOMIQUES 21
      SUJETS HYPERSENSIBLES
      ENFANT
      SUJET AGE

      Par analogie à l'atropine.
      Par stimulation du système nerveux central.

    Contre-Indications

    1. ADENOME PROSTATIQUE

    Posologie et mode d'administration

    N'est spécialisé, en France, qu'en association.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil