CINCHOPHENE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 18/10/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    ACIDE PHENYL-2 QUINOLEINECARBOXYLIQUE-4

    Ensemble des dénominations


    CAS : 132-60-5 DCF : CINCHOPHENE
    DCIR : CINCHOPHENE
    autre dénomination : ACIDE PHENYLCINCHONINIQUE
    autre dénomination : ACIDE PHENYLCINCHONIQUE
    autre dénomination : ACIDE PHENYLQUINOLINECARBONIQUE
    autre dénomination : CINCOPHENE
    autre dénomination : PHENYLCINCHONINIQUE ACIDE
    bordereau : 1705

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANALGESIQUE (principale certaine)

    2. ANALGESIQUE PERIPHERIQUE (principale certaine)

    3. ANTIPYRETIQUE (principale certaine)

    4. URICOSURIQUE (principale certaine)

    5. HYPOURICEMIANT (secondaire certaine)

    6. CHOLERETIQUE (secondaire certaine)

    7. CHOLAGOGUE (secondaire certaine)

    Effets Recherchés

    1. ANALGESIQUE (principal)

    2. ANTIPYRETIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. DOULEUR (information négative)
      A été utilisé essentiellement dans le traitement de la goutte, actuellement abandonné en raison de sa toxicité.

    Effets secondaires

    1. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    2. DERMATOSE (CERTAIN )

    3. OEDEME ANGIONEUROTIQUE (CERTAIN )

    4. ANOREXIE (CERTAIN )

    5. NAUSEE (CERTAIN )

    6. PRURIT (CERTAIN )

    7. FIEVRE (CERTAIN )

    8. TROUBLE PSYCHIQUE (CERTAIN )

    9. ICTERE (CERTAIN TRES RARE)

    10. BILIRUBINEMIE CONJUGUEE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    11. BSP(RETENTION) (CERTAIN TRES RARE)

    12. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    13. HEPATITE CYTOLYTIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Par hypersensibilité, 50 % de décès.

    14. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    15. ICTERE GRAVE (CERTAIN TRES RARE)

    16. CIRRHOSE HEPATIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE

    17. COLORATION DE L'URINE (CERTAIN )
      Coloration brun-rouge.

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    2. INSUFFISANCE RENALE

    3. INSUFFISANCE CARDIAQUE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    N'est commercialisé en France que sous forme d'association.
    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Cinq cents milligrammes à trois grammes par jour.

    En pratique, l'usage de ce produit ne devrait être réservé qu'à des circonstances exceptionnelles en raison de sa toxicité.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil