NICAMETATE CITRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 25/5/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    PYRIDINE-CARBOXYLATE-3 DE DIETHYLAMINO-2 ETHYLE CITRATE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : 53 11 C
    bordereau : 458

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : NICAMETATE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. VASODILATATEUR (principale certaine)

    2. VASODILATATEUR PERIPHERIQUE (principale certaine)

    3. SPASMOLYTIQUE (principale certaine)

    4. HYPOLIPIDEMIANT (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action directe au niveau des fibres lisses artériolaires.
      Action bradycardisante et antiarythmique dûe au groupement diéthylamino-éthanol (effet quinidine-like).
      Diminution des acides gras libres plasmatiques.
      Précurseur du NAD (favorise l'utilisation de l'oxygène par les tissus).

    Effets Recherchés

    1. VASODILATATEUR PERIPHERIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. TROUBLE VASOMOTEUR PERIPHERIQUE (principale)

    2. ARTERITE DES MEMBRES INFERIEURS (principale)

    Effets secondaires

    1. FLUSH (CERTAIN RARE)
      Survient essentiellement après administration parentérale.

    2. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)

    3. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE
      Pas d'études contrôlées chez la femme enceinte.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE GRAVE
      Surveiller les transaminases si le traitement doit être prolongé.

    2. HYPERURICEMIE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      En l'absence d'études contrôlées chez la femme enceinte.

    2. ULCERE GASTRODUODENAL EVOLUTIF

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAMUSCULAIRE
    - 2 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle chez l'adulte:
    Traitement d'attaque:
    Voie intramusculaire:
    Cinquante milligrammes par jour , 20 jours par mois.

    Traitement d'entretien:
    Voie orale:
    Trois cents milligrammes par jour, 20 jours par mois.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption rapide après administration orale ou parentérale.
    Répartition
    Sang, foie, rate, reins, cerveau, muscles.
    Métabolisme
    Hydrolysé en acide nicotinique et en diéthylaminoéthanol biologiquement actifs, puis dégradation métabolique de ces 2 corps.
    Elimination
    Voie rénale:
    Sous forme de métabolites: 50 à 60% en 24 heures.

    Bibliographie

    - Therapie 1961;16:265.
    - Actual Pharmacol 1959;12:129.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil