DAPSONE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 21/7/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    SULFONYL-4,4'DI(ANILINE)

    Ensemble des dénominations

    BAN : DAPSONE
    CAS : 80-08-0
    DCF : DAPSONE
    DCIR : DAPSONE
    USAN : DAPSONE
    autre dénomination : CROYSULFONE
    autre dénomination : DADPS
    autre dénomination : DDS
    autre dénomination : DIAPHENYLSULFONE
    autre dénomination : SULFONE-MERE
    autre dénomination : DIPHENASONE
    bordereau : 1694
    code expérimentation : F 1358
    dci : dapsone
    rINN : DAPSONE
    sel ou dérivé : DIATHYMOSULFONE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTILEPREUX (principale certaine)

    2. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    3. ANTIPALUDEEN (secondaire certaine)

    4. ANTIPALUDEEN SCHIZONTICIDE (secondaire certaine)

    5. SUBSTRAT DU CYP 2E1 (principale certaine)

    6. SUBSTRAT DU CYTOCHROME P450 2E1 (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Reste à préciser.
      Pourrait être voisin de celui des sulfamides antibactériens.
      Action bactériostatique sur de nombreuses bactéries Gram Plus et Gram moins.

    2. secondaire
      Activité sur les formes asexuées érythrocytaires de plasmodium falciparum.

    Effets Recherchés

    1. MYCOBACTERIUM LEPRAE (principal)

    2. PNEUMOCYSTIS CARINII (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. LEPRE (principale)
      En association avec la rifampicine dans les formes paucibacillaires, avec la rifampicine et la clofazimine dans les formes pluribacillaires (recommandations de l'OMS 1982).

    2. LEPRE LEPROMATEUSE (principale)

    3. LEPRE TUBERCULOIDE (principale)

    4. PALUDISME(PREVENTION) (secondaire)
      En association avec la pyriméthamine dans les zones à P.falciparum chloroquinorésistant.

    5. PNEUMONIE A PNEUMOCYSTIS CARINII (secondaire)
      En association au triméthoprime :
      - Med Letter (France) 1987;9:109-110.
      Dans la prévention de cette pneumonie, la dapsone par voie orale s'est montrée aussi efficace que la pentamidine en aérosol (essai sur 200 cas) :
      - Am J Med 1993;95:573-583.
      En prévention, efficacité comparable de la dapsone, du cotrimoxazole et des aérosols de pentamidine (essai randomisé) :
      - N Engl J Med 1995;332:693-699.

    6. PNEUMONIE A PNEUMOCYSTIS CARINII(PREVENTION) (secondaire)
      Prévention des pneumonies à P. carinii et de la toxoplasmose (efficacité égale à celle des aérosols de pentamidine) :
      - N Engl J Med 1993;328:1514-1520.
      Chez les patients infectés par le VIH et allergiques au cotrimoxazole (étude rétrospective) :
      - Am J Med 1996;100:611-616.

    7. TOXOPLASMOSE CEREBRALE (secondaire)
      Prévention.
      La dapsone par voie orale s'est montrée plus efficace que la pentamidine en aérosol :
      - Am J Med 1993;95:573-583.

    8. POLYARTHRITE RHUMATOIDE (à confirmer)
      Rev Rhum 1985;52:587

    9. MALADIE DE HORTON (à confirmer)
      Permettrait une réduction des doses de corticoïdes :
      - J Rheumatol 1988;15:879-880.

    10. SARCOME DE KAPOSI (à confirmer)
      - Presse Med 1986;15:663.

    11. THROMBOPENIE (à confirmer)
      Induite par l'infection HIV :
      - Am J Med 19