PROPIZEPINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 14/12/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    chlorhydrate de 6-[2-(diméthylamino)propyl]-6,11-dihydro-5H-pyrido[2,3-b][1,5]benzodiazépin-5-one

    Ensemble des dénominations


    CAS : 14559-79-6 DCIM : CHLORHYDRATE DE PROPIZEPINE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE PROPIZEPINE
    bordereau : 2050
    rINNM : PROPIZEPINE HYDROCHLORIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : PROPIZEPINE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. THYMOANALEPTIQUE (principale certaine)

    2. ANTIDEPRESSEUR (principale certaine)

    3. ANTIDEPRESSEUR TRICYCLIQUE (principale certaine)

    4. ANTICHOLINERGIQUE CENTRAL ET PERIPHERIQUE (secondaire certaine)

    5. PARASYMPATHOLYTIQUE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Le mécanisme d'action du chlorhydrate de propizépine est probablement identique à celui de l'imipramine chlorhydrate.
      Les mécanismes de l'action de l'imipramine portent sur les systèmes adrénergique, cholinergique, sérotoninergique et sur l'activité des hydroxylases hépatiques.
      L'imipramine s'oppose au recaptage de la noradrénaline, au niveau de la membrane axonale.
      Sur le système cholinergique, l'imipramine se révèle un parasympatholytique central antagonisant esérine et arécoline.
      Sur le système sérotoninergique, l'imipramine inhibe le recaptage de la sérotonine dans le cerveau, surtout au niveau de l'hypothalamus. Elle augmente la teneur en sérotonine de l'agmydale.
      L'imipramine empêche l'action des hydroxylases des microsomes hépatiques sur les barbituriques, l'éphédrine et l'amphétamine. De ce fait sont prolongés la narcose barbiturique, d'une part, les effets centraux des deux amines sympathiques, d'autre part.

    Effets Recherchés

    1. THYMOANALEPTIQUE (principal)

    2. ANTIDEPRESSEUR (principal)

    3. PARASYMPATHOLYTIQUE (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. DEPRESSION (principale)

    Effets secondaires

    1. GYNECOMASTIE (CERTAIN )
      - Concours Med 1989;111:1171-1176.

    2. INSOMNIE (CERTAIN )

    3. HYPERSOMNIE (CERTAIN )

    4. TREMBLEMENT (CERTAIN )

    5. ACCES MANIAQUE (CERTAIN )

    6. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN )

    7. CONSTIPATION (CERTAIN )

    Précautions d'emploi

    1. GROSSESSE

    2. ALLAITEMENT

    3. ANTECEDENTS CARDIOVASCULAIRES
      Infarctus du myocarde récent, troubles de la conduction, hypotension.

    4. ADENOME PROSTATIQUE

    5. EPILEPSIE
      Il peut être nécessaire de renforcer le traitement anticomitial.

    6. CONDUCTEUR DE VEHICULE

    7. UTILISATEUR DE MACHINE

    8. ASSOCIATION A L'ALCOOL

    Contre-Indications

    1. ADENOME PROSTATIQUE
      Avec dysurie : risque de rétention urinaire aiguë.

    2. INFARCTUS DU MYOCARDE RECENT

    3. GLAUCOME A ANGLE FERME

    4. TRAITEMENT PAR LES IMAO
      Respecter un intervalle d'au moin 2 semaines entre la fin d'un traitement par les IMAO et le début d'un traitement par propizépine.

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Débuter par cinquante milligrammes par jour, augmenter progressivement jusqu'à deux à trois cents milligrammes par jour.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 8 à 9 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption par le tractus gastro-intestinal.
    Taux plasmatique maximum 2 h30 après prise orale.
    Demi-Vie
    8heures 30
    Elimination
    Rein .
    Elimination urinaire pour 30% de la dose administrée.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil