STREPTOZOCINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 4/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    désoxy-2(méthyl-3 nitroso-3 uréido)-2 D-glucopyrannose

    Ensemble des dénominations


    CAS : 18883-66-4 DCF : STREPTOZOCINE
    DCIR : STREPTOZOCINE
    USAN : STREPTOZOCIN
    autre dénomination : STREPTOZOTOCINE
    autre dénomination : STZ
    bordereau : 2419
    code expérimentation : NSC-85998
    code expérimentation : U-9889
    dci : streptozocine
    rINN : STREPTOZOCIN
    sel ou dérivé : LOMUSTINE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIBIOTIQUE ANTINEOPLASIQUE (principale certaine)

    2. ANTIBIOTIQUE (principale certaine)

    3. ANTINEOPLASIQUE (principale certaine)

    4. AGENT ALKYLANT (principale certaine)

    5. ANTIBACTERIEN (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Inhibition de la biosynthèse des acides nucléiques.
      Agent diabétogène par destruction des cellules bêta des îlots de Langerhans.

    Effets Recherchés

    1. ANTICANCEREUX (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSULINOME PANCREATIQUE (controversé)
      Dans l'insulinome malin, pas d'efficacité de l'association doxorubicine-streptozocine. Etude chez 16 malades:
      - Cancer 1999;86:944-948

    2. TUMEUR CARCINOIDE (principale)
      Traitement des métastases hépatiques
      En association avec l'occlusion de l'artère hépatique et un traitement par le fluorouracile, entraînerait une importante régression tumorale:
      Ann Intern Med 1994;120:302-309

    3. SYNDROME DE ZOLLINGER-ELLISON (secondaire)

    4. SYNDROME DE VERNER-MORRISSON (secondaire)

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN FREQUENT)
      Surviennent 2 à 4 heures après administration.

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN FREQUENT)
      Surviennent 2 à 4 heures après administration.

    3. DIARRHEE (CERTAIN FREQUENT)

    4. LEUCOPENIE (CERTAIN FREQUENT)

    5. THROMBOPENIE (CERTAIN FREQUENT)

    6. ANEMIE (CERTAIN FREQUENT)

    7. GLYCEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)
      Parfois brutale, par libération d'insuline lors de la destruction des îlots de Langerhans au cours du traitement des tumeurs pancréatiques.

    8. INSUFFISANCE RENALE AIGUE (CERTAIN FREQUENT)

    9. PROTEINURIE (CERTAIN FREQUENT)
      Apparaît au bout de 2 à 3 semaines de traitement.

    10. SYNDROME DE FANCONI (CERTAIN RARE)
      - Pathol Biol 1986;34:1013-1028.

    11. INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE (CERTAIN )
      Peut se rencontrer plusieurs années après l'arrêt du traitement :
      - Ann Intern Med 1982;96:122.

    12. NECROSE TUBULAIRE AIGUE (CERTAIN )
      - J Lab Clin Med 1974;84:407.

    13. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN FREQUENT)
      Généralement transitoire et spontanément réversible.

    14. PHOSPHATASES ALCALINES(AUGMENTATION) (CERTAIN FREQUENT)
      Généralement transitoire et spontanément réversible.

    15. GLYCEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN )
      - Cancer 1972;30:61.

    16. GLYCOSURIE (CERTAIN )

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intaveineuse lente :
    Adultes : cinq cents milligrammes par mètre carré pendant cinq jours toutes les trois à quatre semaines.
    .
    Nécessite une surveillance hépatique, rénale et hématologique.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 15 minute(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale
    - 3 - ELIMINATION voie pulmonaire

    Répartition
    La streptozocine ne traverse pas la barrière hémato-encéphalique, mais ses métabolites sont retrouvés dans le LCR.
    Demi-Vie
    15 minutes par voie intra-artérielle.
    Métabolisme
    La streptozocine est fortement métabolisée, principalement par le foie.
    Elimination
    (VOIE RENALE)
    Divergence des informations :
    *10 à 20 % de la dose administrée par voie parentérale sont retrouvés dans les urines :
    - GOODMAN&GILMAN'S 8ème Edition.
    *60 à 70 % de la dose administrée en IV sont excrétés dans les urines en 24 heures sous forme de métabolites principalement, une faible proportion restant sous forme inchangée (10%) :
    - MARTINDALE 30ème Edition.
    (VOIE PULMONAIRE)
    5 % de la dose administrée en IV sont éliminés par les poumons en 24 heures.

    Bibliographie

    - Cancer 1974;34:993.
    - Dossier du CNHIM 2001;22:314

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil