FLUBENDAZOLE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 10/12/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (FLUORO-4 BENZOYL)-5 BENZIMIDAZOLECARBAMATE-2 DE METHYLE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : R 17889
    bordereau : 2622
    sel ou dérivé : ALBENDAZOLE
    sel ou dérivé : MEBENDAZOLE(NON COMMERCIALISE EN FRANCE)
    sel ou dérivé : TIABENDAZOLE

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIPARASITAIRE (principale certaine)

    2. ANTHELMINTHIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Probablement identique aux autres antihelmintjiques dérivés du benzimidazole (mebendazole, albendazole), qui agiraient par inhibition irréversible de la capture du glucose par le parasite.

    Effets Recherchés

    1. ANTHELMINTHIQUE (principal)

    2. ASCARIS LUMBRICOIDES (principal)

    3. ENTEROBIUS VERMICULARIS (principal)

    4. TRICHURIS TRICHIURIA (principal)

    5. ANCYLOSTOMA DUODENALE (principal)

    6. NECATOR AMERICANUS (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. OXYUROSE (principale)

    2. ASCARIDIASE (principale)

    3. TRICHOCEPHALOSE (principale)

    4. ANKYLOSTOMIASE (principale)

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      INFESTATION MASSIVE

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      INFESTATION MASSIVE

    3. DIARRHEE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      INFESTATION MASSIVE

    4. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      INFESTATION MASSIVE

    Effets sur la descendance

    1. TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Pas chez le rat.
      Décrit dans une espèce animale (non précisée).

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale, quels que soient l'âge et le poids:
    - dans l'oxyurose: Cent milligrammes en 1 prise, suivie d'une 2ème prise 15 jours après.
    - dans l'ascaridiose: Deux cents milligrammes par jour en 2 prises pendant 3 jours.
    - dans la tricocéphalose: Deux cents milligrammes par jour en 2 prises pendant 4 jours.
    - dans les ankylostomes: Deux cents milligrammes par jour en 2 prises pendant 3 jours.
    Dans le traitement des helminthiases à localisation tissulaire, la prise au cours d'un repas est recommandée afin d'augmenter la résorption intestinale.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION FECES

    Absorption
    Extrèmement peu résorbé au niveau du tractus gastro-intestinal (moins de 10% de la dose ingérée), augmentée en cas de prise au cours d'un repas.
    Elimination
    Voie fécale.
    80% de la dose administrée per os sont retrouvés inchangés dans les fécès en 3 jours.

    Bibliographie

    - Arzneim Forsch 1978;28:605-612.
    - Clin Pharmacokinet 1988;15:69-93 (PHARMACOCINETIQUE).

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil