MEQUITAZINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 14/6/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    10-(3-quinuclidinylméthyl)phénothiazine

    Ensemble des dénominations

    BAN : MEQUITAZINE
    CAS : 29216-28-2
    DCF : MEQUITAZINE
    DCIR : MEQUITAZINE
    bordereau : 2455
    code expérimentation : LM-209
    rINN : MEQUITAZINE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIHISTAMINIQUE (principale certaine)

    2. ANTIHISTAMINIQUE H1 (principale certaine)

    3. ANTICHOLINERGIQUE (secondaire certaine)
      Central et périphérique.

    4. ANTISEROTONINE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Probablement identique aux autres phénothiazines antihistaminiques.
      Ne possèderait que peu d'effets sédatifs.
      Possède des propriétés inhibitrices non compétitives de la phosphodiestérase qui pourraient intervenir dans l'activité antibronchoconstrictrice.
      Potentialise les amines sympathomimétiques.
      - Arch Intern Pharmacodyn 1976;219:160-166.

    Effets Recherchés

    1. ANTIHISTAMINIQUE (principal)

    2. ANTIALLERGIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. REACTION ALLERGIQUE (principale)
      Traitement symptomatique des réactions d'hypersensibilité immédiate cutanées, oculaires, ORL et des réactions allergiques au cours des traitements de désensibilisation.

    2. RHINITE ALLERGIQUE (principale)
      Surtout efficace sur le rhume des foins.

    3. RHINITE VASOMOTRICE (principale)

    4. CONJONCTIVITE ALLERGIQUE (principale)

    5. PRURIT (principale)

    6. URTICAIRE (principale)
      Surtout l'urticaire aiguë.

    7. ALLERGIE MEDICAMENTEUSE (principale)

    Effets secondaires

    1. GYNECOMASTIE (CERTAIN )
      - Concours Med 1989;111:1171-1176.

    2. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)

    3. PHOTOSENSIBILISATION (CERTAIN RARE)

    4. RETENTION D'URINE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Lié à l'effet anticholinergique.

    5. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    6. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Lié à l'effet anticholinergique.

    7. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN RARE)

    8. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    9. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    10. DIARRHEE (CERTAIN TRES RARE)

    11. CONSTIPATION (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Lié à l'effet anticholinergique.

    12. SOMNOLENCE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Effet modéré dépendant de la susceptibilité individuelle.

    13. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)

    14. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    15. NERVOSITE (CERTAIN TRES RARE)

    16. CONFUSION MENTALE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SUJET AGE

    17. HYPOTONIE MUSCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    18. TROUBLE DE L'ACCOMMODATION (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Lié à l'effet anticholinergique.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. CONDUCTEUR DE VEHICULE
      Risque de somnolence dépendant de la susceptibilité individuelle.

    2. UTILISATEUR DE MACHINE
      Risque de somnolence dépendant de la susceptibilité individuelle.

    3. INSUFFISANCE RENALE

    4. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    5. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE

    6. GROSSESSE(TROIS PREMIERS MOIS)

    7. ALLAITEMENT

    Contre-Indications

    1. ADENOME PROSTATIQUE
      Risque de rétention aiguë des urines.

    2. GLAUCOME A ANGLE FERME
      Risque de crise aiguë.

    3. ILEUS PARALYTIQUE

    4. STENOSE DU PYLORE

    5. MYASTHENIE

    6. ETAT DE MAL ASTHMATIQUE

    7. BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE

    8. HYPERSENSIBILITE AUX PHENOTHIAZINES

    9. ASSOCIATION AUX IMAO

    10. ASSOCIATION A L'ALCOOL

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles par voie orale :
    - Adulte : dix milligrammes par jour en 2 prises matin et soir.
    - Enfant : deux et demi milligrammes par dix kilogrammes de poids corporel et par jour en 2 prises matin et soir.

    Des doses plus élevées ne semblent pas augmenter l'efficacité du traitement mais peuvent entraîner l'apparition d'effets indésirables en particulier de type anticholinergique.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION 80 à 90 % lien protéines plasmatiques
    - 2 - REPARTITION lait
    - 3 - DEMI VIE 18 heure(s)
    - 4 - ELIMINATION voie biliaire

    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques : 80 à 90%
    Passe dans le lait.
    Demi-Vie
    La demi-vie d'élimination est d'environ 18 heures.
    Elimination
    *Voie biliaire : la méquitazine et ses métabolites sont excrétés principalement dans la bile.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil