DIOSMINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/6/1997
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    7[[6-O-6-désoxy-alpha-L-mannopyranosyl)-bêta-D-glucopyranosyl]oxy]-5-hydroxy-2-(3-hydroxy-4-méthoxyphényl)-4H-1-benzopyran-4-one

    Ensemble des dénominations


    CAS : 520-27-4 DCF : DIOSMINE
    DCIp : DIOSMINE
    autre dénomination : BAROSMIN
    bordereau : 2443
    code expérimentation : SE-4601
    pINN : DIOSMIN

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. PHLEBOTONIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Augmenterait la résistance capillaire et le tonus veineux.
      Posséderait une activité antiinflammatoire liée à une inhibition de la synthèse de différentes prostaglandines et à une activité antioxydante :
      - Biochem Pharmacol 1993;45:1531-1535.
      - Angiology 1994;45:554-559.

    Effets Recherchés

    1. PHLEBOTONIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSUFFISANCE VEINEUSE (principale)

    2. FRAGILITE CAPILLAIRE (principale)

    3. CRISE HEMORROIDAIRE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. TROUBLE DIGESTIF (CERTAIN TRES RARE)

    2. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Etude chez le rat, la souris.

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle chez l'adulte par voie orale : quatre à six cents milligrammes par jour en 2 prises.

    Posologie particulière :
    Dans la crise hémorroïdaire : quatre grammes et cinq cents milligrammes par jour pendant 3 jours puis deux grammes et et deux cent cinquante milligrammes par jour les jours suivans :
    - Gaz Med Fr 1977;84:3286-3290.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 26 à 43 heure(s)

    Absorption
    Non détectable dans le plasma.
    Présent sous forme de l'aglycone, la diosmétine qui présente un pic plasmatique voisin de 400 ng/ml une heure après une prise orale de 10 mg/kg.
    Répartition
    Important volume de distribution (60 l) témoignant d'une importante affinité tissulaire.
    Demi-Vie
    La demi-vie d'élimination plasmatique de la diosmétine se situe entre 26 et 43 heures.
    Métabolisme
    Rapidement métabolisé dans la lumière du tube digestif ou au niveau hépatique.
    Elimination
    * Voie rénale : sous forme de métabolites conjugués.
    Après administration intraveineuse, l'élimination se fait dans les urines.

    * Voie fécale : aprés administration orale l'élimination se fait à la fois dans les urines et les fèces.

    Bibliographie

    - Int J Clin Pharmacol Ther Toxicol 1992;30:29-33.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil