BETHANECHOL CHLORURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 18/3/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    CHLORURE DE(CARBAMOYLOXY-2 PROPYL)TRIMETHYLAMMONIUM

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : CARBAMYLMETHYLCHOLINE CHLORURE
    bordereau : 2490
    sel ou dérivé : ACETYLCHOLINE CHLORURE
    sel ou dérivé : BROMOCHOLINE BROMURE
    sel ou dérivé : CARBACHOL CHLORURE
    sel ou dérivé : CHOLINE CHLORURE
    sel ou dérivé : CHOLINE CITRATE
    sel ou dérivé : CHOLINE DISTEAROGLYCEROPHOSPHATE
    sel ou dérivé : CHOLINE PANTOTHENATE
    sel ou dérivé : CHOLINE PHOSPHATE DE MAGNESIUM
    sel ou dérivé : CHOLINE TARTRATE
    sel ou dérivé : CHOLINE THIOSULFATE
    sel ou dérivé : METHACHOLINE BROMURE
    sel ou dérivé : METHACHOLINE ET MAGNESIUM SULFATE DOUBLE
    sel ou dérivé : THEOPHYLLINATE DE CHOLINE
    sel ou dérivé : CHOLINE PHOSPHATE CALCIQUE CHLORURE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : BETHANECHOL

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PARASYMPATHOMIMETIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Présente une action muscarinique, et peu ou pas nicotinique.
      Son insensibilité aux cholinestérases est responsable de sa durée d'action plus prolongée que celle de l'acétylcholine.
      Peu d'action au niveau cardiovasculaire, action principalement au niveau intestinal et vésical.

    Effets Recherchés

    1. HYPERTONIE VESICALE (principal)

    2. HYPERTONIE INTESTINALE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ATONIE VESICALE (principale)

    2. CONSTIPATION (principale)

    3. ILEUS PARALYTIQUE (principale)

    Effets secondaires

    1. FLUSH (CERTAIN )

    2. HYPERSUDATION (CERTAIN )

    3. CYSTALGIE (CERTAIN )

    4. NAUSEE (CERTAIN )

    5. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    6. SIALORRHEE (CERTAIN )

    7. LARMOIEMENT (CERTAIN )

    8. ERUCTATION (CERTAIN )

    9. MICTION IMPERIEUSE (CERTAIN )

    10. PALPITATION (CERTAIN )

    11. VASODILATATION PERIPHERIQUE (CERTAIN )

    12. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN )

    13. BLOC AURICULOVENTRICULAIRE (CERTAIN )

    14. PRECORDIALGIE (CERTAIN )

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. SUJET AGE

    Contre-Indications

    1. BRONCHOPNEUMOPATHIE OBSTRUCTIVE

    2. ASTHME

    3. INSUFFISANCE CORONARIENNE

    4. HYPERTHYROIDIE

    5. STENOSE DU PYLORE

    6. ILEUS PARALYTIQUE

    7. ULCERE GASTRODUODENAL

    8. ADENOME PROSTATIQUE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - SOUS-CUTANEE

    Posologie et mode d'administration

    Non commercialisé en Fra,ce (importé par la pharmacie centrale des hopitaux).
    Dose usuelle chez l'adulte:
    -par voie orale:
    trente à cent milligrammes par jour en 3 ou 4 prises.
    - par voie sous-cutanée:
    Deux milligrammes et demi à cinq milligrammes par jour.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil