SODIUM GENTISATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 20/4/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    dihydroxy-2,5 benzoate de sodium

    Ensemble des dénominations


    CAS : 4955-90-2 DCF : GENTISATE DE SODIUM
    DCIR : GENTISATE DE SODIUM
    autre dénomination : GENTISATE DE SODIUM
    bordereau : 78
    rINN : SODIUM GENTISATE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIINFLAMMATOIRE (principale certaine)

    2. ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIEN (principale certaine)

    3. ANALGESIQUE (principale certaine)

    4. ANALGESIQUE PERIPHERIQUE (principale certaine)

    5. ANTIPYRETIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      *Action analgésique : inhibition de la synthèse des prostaglandines et de la libération de bradykinine.
      *Action antiinflammatoire : au stade aigu de l'inflammation, stabilisation de la membrane lysosomiale et inhibition de l'action des médiateurs chimiques de l'inflammation (ces 2 actions ont la même cinétique).
      *Action antipyrétique périphérique : vasodilatation et sudation provoquant une déperdition calorique importante sans modifier les causes de la fièvre.
      Métabolite de l'acide acétylsalicylique.

    Effets Recherchés

    1. ANTIINFLAMMATOIRE (principal)

    2. ANTALGIQUE (principal)

    3. ANTIPYRETIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. RHUMATISME INFLAMMATOIRE (principale)

    2. FIEVRE (secondaire)

    3. DOULEUR (secondaire)

    Effets secondaires

    1. STEATOSE HEPATIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    2. HEPATOMEGALIE (CERTAIN TRES RARE)

    3. ATTEINTE COCHLEO-VESTIBULAIRE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

      Toxicité cochléo-vestibulaire le plus souvent réversible.
      Accidents observés quand la concentration sérique dépasse 300 mg/l.

    4. VERTIGE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

      Toxicité cochléo-vestibulaire le plus souvent réversible.
      Accidents observés quand la concentration sérique dépasse 300 mg/l.

    5. SURDITE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

      Toxicité cochléo-vestibulaire le plus souvent réversible.
      Accidents observés quand la concentration sérique dépasse 300 mg/l.

    6. COLORATION DE L'URINE (CERTAIN )
      Coloration brune.

    7. GRANULOPENIE (CERTAIN RARE)

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE RENALE GRAVE

    2. INSUFFISANCE CARDIAQUE SEVERE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    N'est plus commercialisé.
    Dose usuelle chez l'adulte par voie orale : six à dix grammes par jour.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Répartition
    Foie, sang et autres tissus.
    Elimination
    *Voie rénale.

    Bibliographie

    - Adv Pharmacol Chemother 1969;7:333-405.
    - Drug Saf 1993;8:99-127. (INTERACTIONS)* Revue des interactions avec les AINS.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil