DIMETHYLTUBOCURARINIUM CHLORURE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    0,0-DIMETHYL(+)-TUBOCURARINIUM CHLORURE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : DIMETHYL TUBOCURARINE CHLORURE
    autre dénomination : DIMETHYLETHER DE LA METHYLBEBEERINE CHLORHYDRATE
    autre dénomination : METHYLBEBEERINE DIMETHYLETHER CHLORHYDRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. CURARISANT (principale certaine)

    2. CURARISANT NON DEPOLARISANT (principale certaine)

    3. HISTAMINOLIBERATEUR (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Agit à la jonction myoneuronale: empêche la dépolarisation par inhibition compétitive de l'accès de l'acétylcholine aux récepteurs de la palque motrice.
      Action réversible en présence d'un excès d'acétylcholine ou d'un anticholinestérasique.

    2. secondaire
      Ganglioplégique à plus fortes doses.

    Effets Recherchés

    1. CURARISANT (principal)

    2. INFRACURARISATION (principal)

    3. SEDATIF (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. CONTRACTURE MUSCULAIRE (principale)

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ENFANT

    2. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE

    Contre-Indications

    1. MYASTHENIE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie rectale chez l'adulte:
    Huit cents à mille six cents unités-curares, soient soixante à cents vingt milligrammes par jour régulièrement espacés.
    Ne pas admlinistrer chez l'enfant.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption lente et incomplète par le tube digestif.
    Répartition
    Après administration intraveineuse, le taux plasmatqiue décroit de 2/3 en 2 minutes.
    Durée d'action plus courte que tubocurarine.
    Métabolisme
    Mécanisme hépatique.
    Elimination
    *Voie rénale : 50% de la dose administrée sont éliminés sous forme non métabolisée en 2 heures.

    Bibliographie

    - Curare and curare-like agents ; Elsevier Publ 1959.
    - Actual Pharmacol 1960;13:63-107.
    - Médicaments organiques de synthèse 1970;3:241-266.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil