VERALIPRIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    N-[(1-allyl-2-pyrrolidinyl)méthyl]-5-sulfamoyl-2-vératramide

    Ensemble des dénominations


    CAS : 66644-81-3 DCF : VERALIPRIDE
    DCIR : VERALIPRIDE
    bordereau : 2579
    code expérimentation : LIR-1660
    rINN : VERALIPRIDE
    sel ou dérivé : METOCLOPRAMIDE DICHLORHYDRATE
    sel ou dérivé : SULPIRIDE
    sel ou dérivé : SULTOPRIDE CHLORHYDRATE
    sel ou dérivé : TIAPRIDE CHLORHYDRATE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PSYCHOLEPTIQUE (principale certaine)

    2. NEUROLEPTIQUE (principale certaine)

    3. ANTIEMETIQUE (principale certaine)

    4. ANTIGONADOTROPE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Inibiteur dopaminergique.
      L'activité antigonadotrope apparaitrait pour des doses non neuroleptiques.
      Cependant l'activité neuroleptique pourrait intervenir dans le syndrome psychique de la ménopause.

    Effets Recherchés

    1. ANTIEMETIQUE (principal)

    2. ANTIGONADOTROPE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. BOUFFEE DE CHALEUR DE LA MENOPAUSE (principale)

    Effets secondaires

    1. GALACTORRHEE (CERTAIN RARE)

    2. PROLACTINEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    3. DYSKINESIE (A CONFIRMER )
      - Nouv Presse Med 1982;11:2015.

    4. SYNDROME PARKINSONIEN (A CONFIRMER )
      Quatre cas décrits, régressifs à l'arrêt du traitement :
      - Therapie 1995;50:451-454.

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. TUMEUR HYPOPHYSAIRE
      A prolactine.

    2. GROSSESSE
      Information manquante.

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte : cent milligrammes par jour.

    Bibliographie

    - Rev Franc Gynecol 1980;75,4:183-207.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil