LOXAPINE SUCCINATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 5/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    CHLORO-2(METHYL-4 PIPERAZINYL-1)-11 DIBENZO[B,F]OXA-AZEPINE-1, 4 SUCCINATE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : CL 71563
    bordereau : 2563
    sel ou dérivé : AMOXAPINE
    sel ou dérivé : LOXAPINE BASE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : LOXAPINE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. NEUROLEPTIQUE (principale certaine)

    2. TRANQUILLISANT (à confirmer)
      SE MANIFESTANT A FAIBLES DOSES

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Activité antidopaminergique par blocage des récepteurs postsynaptiques.
      Possède également des propriétés antiadrénergiques et anticholinergiques.

    Effets Recherchés

    1. NEUROLEPTIQUE (principal)

    2. ANTIPSYCHOTIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. SCHIZOPHRENIE (principale)

    2. PSYCHOSE (principale)

    Effets secondaires

    1. SYNDROME EXTRAPYRAMIDAL (CERTAIN FREQUENT)

    2. HYPERTONIE MUSCULAIRE (CERTAIN FREQUENT)

    3. SOMNOLENCE (CERTAIN FREQUENT)

    4. PHOSPHATASES ALCALINES(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    5. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    6. TACHYCARDIE (CERTAIN RARE)

    7. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    8. HYPERTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    9. SYNCOPE (CERTAIN RARE)
      Avec anomalies électrocardiographiques.

    10. PHOTOSENSIBILISATION (CERTAIN RARE)

    11. HYPERSUDATION (CERTAIN RARE)

    12. GALACTORRHEE (CERTAIN RARE)

    13. IRREGULARITE MENSTRUELLE (CERTAIN RARE)

    14. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    15. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    16. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN RARE)

    17. POLYDIPSIE (CERTAIN RARE)

    18. CONSTIPATION (CERTAIN RARE)

    19. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    20. CONFUSION MENTALE (CERTAIN RARE)

    21. FIEVRE (CERTAIN RARE)

    22. CONGESTION NASALE (CERTAIN RARE)

    23. DYSKINESIE (CERTAIN RARE)

    24. VERTIGE (CERTAIN RARE)

    25. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN RARE)

    26. GLYCEMIE(AUGMENTATION) (A CONFIRMER )
      - J Clin Psychiatry 1983;44:347.

    27. SYNDROME MALIN DES NEUROLEPTIQUES (A CONFIRMER )
      Un cas avec la loxapine :
      - Br J Psychiatry 1991;159:572-573.

    Effets sur la descendance

    1. TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Anomalies rénales chez le rat et la souris.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    3. GROSSESSE
      TERATOGENE CHEZ LA SOURIS

    4. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    5. EPILEPSIE

    6. INSUFFISANCE CARDIAQUE
      RISQUE DE DEPRESSION CIRCULATOIRE

    7. GLAUCOME

    8. ADENOME PROSTATIQUE

    Contre-Indications

    1. COMA
      Coma toxique.

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Vingt à deux cent cinquante milligrammes par jour en plusieurs prises au cours de la journée, ou en une seule prise le soir.
    Dans certains cas, la posoloige pourra s'élever à six cents milligrammes par jour.
    Ne pas administrer aux enfants de moins de 16 ans.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 3 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale
    - 3 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Résorption presque complète par le tractus gastro-intestinal.
    Taux plasmatique maximal 2 h après administration per os.
    La sédation apparait en 15 à 30 mn après 25 mg per os.
    Effet sédatif maximal entre 1h 30 et 3 h.
    Répartition
    Durée de l'effet sédatif: environ 12 h.
    liaison aux protéines plasmatiques supérieure à 90%.
    Demi-Vie
    3 h
    Demi-vie de l'hydroxyloxapine et de l'hydroxydemethylloxapine :12 et de 20 à 30 h respectivement.
    Métabolisme
    Trsè largement métabolisé.
    Métabolites actifs principaux: hydroxyloxapine et hydroxydesmethylloxapine.
    Métabolites secondaires: hydroxyloxapine N-oxyde et loxapinenoxyde.
    Elimination
    Voie rénale:
    Voie principale (55 à 70% de la dose) sous forme de métabolites conhugués.
    Voie fécale:
    Voie accessoire: 15 à 22% de la dose.
    Sous forme de métabolites non conjugués.

    Bibliographie

    - Inpharma 1980;244:19.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil