DICHLORISONE ACETATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    9 alpha,11 bêta-dichloro-17alpha,21-dihydroxyprégna-1,4-diène-3,20-dione 21-acétate

    Ensemble des dénominations


    CAS : 79-61-8 DCIM : ACETATE DE DICHLORISONE
    autre dénomination : ACETATE DE DICHLORISONE
    autre dénomination : DICLORISONE ACETATE
    bordereau : 21
    rINNM : DICHLORISONE ACETATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : DICHLORISONE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIINFLAMMATOIRE (principale certaine)

    2. ANTIINFLAMMATOIRE STEROIDIEN (principale certaine)

    3. IMMUNOSUPPRESSEUR (secondaire certaine)

    4. GLUCOCORTICOIDE (principale certaine)

    5. DERMOCORTICOIDE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Antiinflammatoire mixte agissant dans l'inflammation primaire et secondaire au stade aigu de l'inflammation: stabilise la membrane lysosomiale pendant la phase catabolique protéolytique et augmente le tonus capillaire pendant la phase réactionnelle vasculaire exsudative.
      Agit au stade du granulome pendant la phase anabolique proliférative de réparation: inhibition de la prolifération des fibroblastes, de la synthèse des mucopolysaccharides, de la formation du collagène.

    2. secondaire
      La double liaison 1-2, le chlore en 9 augmentent l'activité antiinflammatoire.
      Le chlore en 9 entraine une affinité dermotrope, augmentée par l'estérification en 21.

    Effets Recherchés

    1. ANTIINFLAMMATOIRE LOCAL (principal)

    2. ANTIALLERGIQUE LOCAL (principal)

    3. ANTIPRURIGINEUX LOCAL (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. DERMATITE INFLAMMATOIRE (principale)

    2. DERMATITE ALLERGIQUE (principale)

    3. ECZEMA (principale)

    4. DYSKERATOSE (principale)

    Effets secondaires

    1. RESISTANCE AUX INFECTIONS(DIMINUTION) (CERTAIN TRES RARE)
      Effet lié aux propriétés glucocorticoïdes.

    2. OSTEONECROSE ASEPTIQUE (CERTAIN )

    3. GLAUCOME CHRONIQUE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      VOIE LOCALE
      TRAITEMENT PROLONGE

      En instillation oculaire et pommade ophtalmique.
      Traitement prolongé d'un an environ.
      Disparaît habituellement à l'arrêt du traitement.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INFECTION CUTANEE A PYOGENE

    2. GLAUCOME
      En raison de l'augmentation de la pression intra-oculaire.
      Terrain : sujets génétiquement prédisposés.
      Surveillance ophtalmologique régulière en cas de traitement prolongé, surtout chez les sujets âgés:
      - Lancet 1997;350:979-982.

    Contre-Indications

    1. TUBERCULOSE CUTANEE

    Voies d'administration

    - 1 - APPLICATION CUTANEE

    Posologie et mode d'administration

    Application locale sous forme de crème.
    En cas de traitement prolongé, surveillance ophtalomologique régulière.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie fécale
    - 3 - ELIMINATION voie biliaire

    Répartition
    Lié à 80% aux protéines plasmatiques.
    A faible concentration, liaison avec la transcortine.
    A forte concentration, liaison avec l'albumine et augmentation de la forme libre.
    Métabolisme
    Hépatique:
    Réduction sur les doubles liaisons du cycle A.
    Réduction des groupes carbonyles en 3 et 20 donnant des composés inactifs.
    Réduction de la fonction cétonique en 11 pour donner de la prednisolone.
    Elimination
    Voie rénale.
    Pour les métabolites sulfo et glucuroconjugués hydrosolubles.
    Voie biliaire:
    Pour une faible partie.
    Voie fécale:
    Pour une faible partie.

    Bibliographie

    - Presse Med Fr 1970;78:1205 ET 1419.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil