ZOXAZOLAMINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    AMINO-2 CHLORO-5 BENZOXAZOLE

    Ensemble des dénominations

    DCF : ZOXAZOLAMINE
    DCIR : ZOXAZOLAMINE
    bordereau : 53

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. MYORELAXANT (principale certaine)

    2. URICOSURIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action centrale: blocage des synapses des interneurones médullaires et sous corticaux.
      Pas d'effet sur la jonction myoneuronale, ni sur la fibre musculaire.
      Inhibe les reflexes polysynaptiques sans toucher à l'arc reflexe élémentaire monosynaptique.
      Diminue l'influence de la fonction réticulée descendante facilitatrice sur l'activité gamma, d'où diminution de l'hypertonie musculaire.

    2. secondaire
      Augmente l'élimination urinaire d'acide urique par blocage de la réabsorption tubulaire.

    Effets Recherchés

    1. ANTIGOUTTEUX (principal)

    2. HYPOURICEMIANT (principal)

    3. MYORELAXANT (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. GOUTTE (principale)

    2. GOUTTE TOPHACEE (principale)

    3. HYPERURICEMIE (principale)

    4. CONTRACTURE MUSCULAIRE (secondaire)
      INFLAMMATOIRE, NEUROGENE OU TRAUMATIQUE

    Effets secondaires

    1. TROUBLE DIGESTIF (CERTAIN RARE)

    2. SOMNOLENCE (CERTAIN RARE)

    3. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    4. CRISE DE GOUTTE (CERTAIN RARE)

    5. LITHIASE URINAIRE (CERTAIN TRES RARE)
      Lithiase urique

    6. LITHIASE URIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    7. ICTERE (CERTAIN TRES RARE)

    8. BILIRUBINEMIE CONJUGUEE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    9. BSP(RETENTION) (CERTAIN TRES RARE)

    10. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    11. HEPATITE CYTOLYTIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Par hypersensibilité.

    12. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    13. ICTERE GRAVE (CERTAIN TRES RARE)

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    2. INSUFFISANCE RENALE

    3. HYPERURATURIE FRANCHE

    4. LITHIASE URIQUE

    5. MYASTHENIE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte comme uricosurique:
    Dose initiale: Trente milligrammes toutes les 8 h, augmenter après un mois de traitement à quatre ou cinq cents milligrammes par jour en 3 ou 4 prises.
    Posologie progressive, en associant de la colchicine.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Bonne résorption par le tractus gastro-intestinal.
    Répartition
    Taux plasmatique maximum en 3 heures.
    Métabolisme
    Donne chlorzoxazone et 6-hydroxyzoxazolamine.
    Elimination
    Voie rénale:
    Elimination par l'urine d'une faible partie sous forme de chlozoxazone et de 60% sous forme de 6-hydroxyzoxazolamine glucuroconjuguée.

    Bibliographie

    - Ann N Y Acad Sci 1960;86:167.
    - Clin Pharm Ther 1967;8:124.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil