TRIAMTERENE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 22/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    TRIAMINO-2,4,7 PHENYL-6 PTERIDINE

    Ensemble des dénominations

    BAN : TRIAMTERENE
    CAS : 396-01-0
    DCF : TRIAMTERENE
    DCIR : TRIAMTERENE
    USAN : TRIAMTERENE
    bordereau : 242
    code expérimentation : NSC-77625
    code expérimentation : SKF-8542
    dci : triamtérène
    rINN : TRIAMTERENE

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. DIURETIQUE (principale certaine)

    2. DIURETIQUE DU SODIUM (principale certaine)

    3. DIURETIQUE EPARGNEUR DE POTASSIUM (principale certaine)

    4. ALCALINISANT URINAIRE (principale certaine)

    5. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    6. ANTIALDOSTERONE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Antagoniste non compétitif de l'aldostérone.
      Action sur le tubule distal dépendant de la concentraton sodique au niveau du tubule.
      Inhibition de la réabsorption distale du sodium, de l'eau et des bicarbonates, et diminution de l'excrétion des ions H+ et du potassium.
      Il n'y a pas de modifications de la filtration glomérulaire.

    2. secondaire
      Pas d'action sur l'acide urique sanguin ni sur la tolérance aux hydrates de carbone.
      Potentialise les diurétiques agissant au niveau proximal.
      Action antifolique faible.

    Effets Recherchés

    1. DIURETIQUE (principal)

    2. DIURETIQUE EPARGNEUR DE POTASSIUM (principal)

    3. ANTIHYPERTENSEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. OEDEME AVEC HYPERALDOSTERONISME SECONDAIRE (principale)
      Indication élective.

    2. INSUFFISANCE CARDIAQUE CONGESTIVE (principale)

    3. OEDEME DES CIRRHOSES (principale)

    4. OEDEME RENAL (principale)

    5. HYPERTENSION ARTERIELLE (principale)

    6. HYPERALDOSTERONISME PRIMAIRE (secondaire)
      - Am J Med 1968;69:693.

    7. HYDROCEPHALIE (secondaire)
      Hydrocéphalie à pression normale, chez l'adulte :
      - Presse Méd 1993;22:224-225.

    8. SYNDROME DE LIDDLE (secondaire)
      Le triamtérène est le seul médicament susceptible de corriger l'hypokaliémie (à la différence de la spironolactone, inefficace dans ce cas).

    Effets secondaires

    1. ASTHENIE (CERTAIN RARE)

    2. CRAMPE (CERTAIN RARE)

    3. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN RARE)

    4. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)
      Eruption à type d'érythème.

    5. PHOTOSENSIBILISATION (CERTAIN RARE)

    6. INSUFFISANCE RENALE FONCTIONNELLE (CERTAIN RARE)

    7. INSUFFISANCE RENALE(AGGRAVATION) (CERTAIN RARE)

    8. UREE SANGUINE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)
      Modérée.

    9. LITHIASE URINAIRE (CERTAIN TRES RARE)
      - Nephron 1989;51:454-561.
      Triamtérène seul ou associé à de l'acide urique ou à des sels de calcium:
      -Néphrologie 1998;27:675-683

    10. CYLINDRURIE (CERTAIN )
      - Nephron 1989;51:454-561.

    11. CRISTALLURIE (CERTAIN )
      - Nephron 1989;51:454-561.

    12. ANOREXIE (CERTAIN RARE)

    13. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    14. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    15. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    16. KALIEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      DIABETE
      INSUFFISANCE RENALE
      ADMINISTRATION DE POTASSIUM

      Hyperkaliémie dangereuse chez le sujet âgé car elle peut être à l'origine de troubles du rythme cardiaque.

    17. NATREMIE(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES
      TRAITEMENT PROLONGE

    18. HYPONATREMIE DE DILUTION (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      CIRRHOSE DECOMPENSEE
      INSUFFISANCE CARDIAQUE

    19. HYPONATREMIE DE DEPLETION (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      DENUTRITION
      FORTES DOSES
      REGIME DESODE STRICT
      SUJET AGE

    20. DESHYDRATATION EXTRACELLULAIRE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    21. ACIDOSE METABOLIQUE (CERTAIN RARE)
      Modérée.

    22. URICEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)
      Modérée.

    23. CALCEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    24. MAGNESEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN TRES RARE)

    25. ANEMIE MEGALOBLASTIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Anémie mégaloblastique, macrocytaire, par carence en folates :
      - Gastroenterol Clin Biol 1978;2:309.

    26. APLASIE MEDULLAIRE (CERTAIN )
      Pancytopénie acec moëlle mégaloblastique :
      - Gastroenterol Clin Biol 1981;5:1197.

    27. ANEMIE HEMOLYTIQUE AUTOIMMUNE (CERTAIN TRES RARE)
      Deux cas :
      - Scand J Haematol 1979;23:169.
      - Presse Med 1983;12,32:1996.

    28. VERTIGE (CERTAIN RARE)

    29. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    30. CONFUSION MENTALE (CERTAIN TRES RARE)
      En cas de troubles métaboliques sévères.

    31. COLORATION DE L'URINE (CERTAIN )
      Coloration bleue.

    32. FIEVRE (A CONFIRMER )
      Un cas :
      - N Engl J Med 1980;303:701.

    33. NEPHROPATHIE INTERSTITIELLE AIGUE (A CONFIRMER )
      Réversible :
      - Lancet 1982;1:226.

    34. INSUFFISANCE RENALE AIGUE (A CONFIRMER )
      Un cas d'insuffisance rénale irréversible :
      - Am J Nephrol 1991;11:486-488.

    35. DYSCHROMATOPSIE (A CONFIRMER )

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    2. GROSSESSE

    3. DIABETE
      Risques particuliers d'hyperkaliémie.

    4. CIRRHOSE

    5. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    6. INSUFFISANCE RENALE
      Risque d'aggravation et d'hyperkaliémie.

    7. SUJET AGE

    8. GOUTTE

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE RENALE SEVERE
      Du fait du risque majoré d'hyperkaliémie.

    2. HYPERKALIEMIE

    3. HYPONATREMIE SEVERE

    4. ACIDOSE METABOLIQUE

    5. ALLAITEMENT

    6. INSUFFISANCE SURRENALE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale:
    - chez l'adulte:
    Cinquante à cent cinquante milligrammes par jour en une ou deux prises.
    - Chez l'enfant:
    Deux à quatre milligrammes par kilo et par jour en une prise.
    Les doses seront adaptées en fonction de la réponse de chaque patient.
    Surveillance du poids, de la diurèse, de la tension artérielle couchée et debout, du ionogramme sanguin et urinaire.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 2 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale
    - 3 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Résorbé rapidement par le tube digestif, et de façon incomplète:
    variable d'un individu à l'autre, entre 30 et 70%.
    L'effet débute en 2 heures, est maximum en 6 à 12 heures, et s'épuise en 2 à 3 jours après prise orale.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques et aux lipoprotéines:67%, le pourcentage augmente ou diminue avec la lipémie.
    Demi-Vie
    2 heures:
    Comprise entre 1,5 et 2,5 heures.
    En cas de cirrhose hépatique, l'élimination du triamtérène est fortement réduite et sa durée d'action peut atteindre 48 heures:
    - Clin Pharm Ther 1984;35:831.
    Métabolisme
    Métabolisé en grande partie (67%) avec hydroxylation en para du noyau phényl, le métabolite résultant est sulfoconjugué.
    Elimination
    Voie rénale:
    Secrétion tubulaire sous forme de métabolite principalement (63%).
    30% de la dose prise oralement est éliminé en 24 heures.
    Voie fécale.

    Bibliographie

    - Fournier Presse Med 1970;78:705-945.
    - Nouv Presse Med 1974;3,45:2741.
    - Coeur et Medecine interne 1978;15,2:207.
    - Rev de Med 1978;19,1:2-21.
    - J Pharmacokinet Biopharm 1982;10:507.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil