NITROXOLINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 14/6/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Précautions d'emploi
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    5-nitro-8-quinoleinol

    Ensemble des dénominations

    BAN : NITROXOLINE
    CAS : 4008-48-4
    DCF : NITROXOLINE
    DCIp : NITROXOLINE
    autre dénomination : NITROXILINE
    bordereau : 1078
    pINN : NITROXOLINE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    2. ANTIBIOTIQUE ANTIBACTERIEN (principale certaine)
      Spectre difficile à préciser car le milieu utilisé pour l'antibiogramme standard ne permet pas une diffusion correcte de la nitroxoline.

    3. ANTISEPTIQUE URINAIRE (principale certaine)

    4. ANTISEPTIQUE INTESTINAL (principale certaine)
      EN ASSOCIATION AVEC UN ADSORBANT

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Antiseptique actif contre les bactéries Gram plus et Gram moins.
      Produit concentré par le rein, le faisant utiliser comme antiseptique urinaire.

    Effets Recherchés

    1. BACTERIES GRAM POSITIF (principal)
      SENSIBILITE VARIABLE

    2. BACTERIES GRAM NEGATIF (principal)
      PRINCIPALEMENT SUR LES ENTEROBACTERIES.INACTIF SUR LE PYOCYANIQUE.

    3. CANDIDA ALBICANS (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFECTION URINAIRE (principale)

    2. INFECTION INTESTINALE (principale)
      Est utilisée dans cette indication en association avec un adsorbant permettant d'inhiber la résorption gastro-intestinale de la nitroxoline.

    Effets secondaires

    1. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)
      Par hypersensibilité.

    2. COLORATION DE L'URINE (CERTAIN FREQUENT)
      Coloration jaune safran, dûe à l'élimination urinaire du produit.

    3. TROUBLE DIGESTIF (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Mineur.

    4. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN RARE)

    5. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    6. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    2. PAS D'EFFET SIGNALE CHEZ L'HOMME

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    2. INSUFFISANCE RENALE

    3. TRAITEMENT PROLONGE
      PAR ANALOGIE AVEC LES DERIVES HALOGENES DES HYDROXYQUINOLEINES.

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale :
    - chez l'adulte:
    * antiseptique urinaire: Trois cents à six cents milligrammes par 24 h en 3 prises avant les repas.
    * antiseptique intestinal: Six cents à neuf cents milligrammes par 24 h en 3 prises.
    - chez l'enfant:
    Dix à vingt milligrammes par kilo et par jour en 3 prises.
    Ne pas prolonger au delà de 4 semianes sans examen médical (par analogie avec les hydroxyquinoléines)

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Elimination
    Voie rénale.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil