ACETAMINOSALOL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 26/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    salicylate d'acétamino-4-phényle

    Ensemble des dénominations


    CAS : 118-57-0 DCF : ACETAMINOSALOL
    DCIR : ACETAMINOSALOL
    autre dénomination : ACETAMIDOPHENYL SALICYLATE
    autre dénomination : ACETAMIDOSALOL
    autre dénomination : ACETAMINOSAL
    autre dénomination : CETOSALOL
    autre dénomination : PHENETSAL
    bordereau : 1472
    dci : acétaminosalol
    liste DCIp : 01
    liste DCIr : 01
    rINN : ACETAMINOSALOL

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANALGESIQUE (principale certaine)

    2. ANALGESIQUE PERIPHERIQUE (principale certaine)

    3. ANTIPYRETIQUE (principale certaine)

    4. ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIEN (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Libérerait dans l'intestin de l'acide salicylique et du para-aminophénol.

    Effets Recherchés

    1. ANALGESIQUE (principal)

    2. ANTIPYRETIQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. DOULEUR (principale)

    2. FIEVRE (principale)

    Effets secondaires

    1. STEATOSE HEPATIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    2. HEPATOMEGALIE (CERTAIN TRES RARE)

    3. ATTEINTE COCHLEAIRE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Toxicité cochléo-vestibulaire le plus souvent réversible. Accidents observés quand la concentration sérique dépasse 300 mg/l.

    4. SURDITE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Toxicité cochléovestibulaire le plus souvent réversible.
      Ces accidents sont observés quand la concentration sérique dépasse 300 milligrammes par litre.

    5. SYNDROME VESTIBULAIRE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Toxicité cochléo-vestibulaire le plus souvent réversible.
      Accidents observés quand la concentration sérique dépasse 300 mg/l.

    6. VERTIGE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

      Toxicité cochléovestibulaire le plus souvent réversible.
      Ces accidents sont observés quand la concentration sérique dépasse 300 milligrammes par litre.

    Précautions d'emploi

    1. ULCERE DUODENAL(ANTECEDENT)

    2. ULCERE GASTRIQUE(ANTECEDENT)

    3. GASTRITE

    4. HERNIE HIATALE

    5. ANTECEDENTS ALLERGIQUES

    6. ASTHME
      - Drugs 1983;25:533.

    7. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    8. CIRRHOSE
      En cas d'ascite, risque d'insuffisance rénale et d'augmentation de la rétention hydrosodée.
      - Gastroenterol Clin Biol 1986;10:231-233.

    9. REGIME DESODE
      Tenir compte du sodium contenu dans de nombreuses préparations.

    10. THROMBOPENIE

    11. TROUBLE DE L'HEMOSTASE

    12. INTERVENTION CHIRURGICALE
      Arrêt sept jours avant.

    13. GROSSESSE
      Surtout à l'approche du terme.

    14. ANGOR DE PRINZMETAL
      - Am J Cardiol 1981;47:1210.

    15. DEFICIT EN G6PD
      Risque d'anémie hémolytique:
      - N Engl J Med 1991;324:169-174.

    Contre-Indications

    1. ULCERE GASTRIQUE

    2. ULCERE DUODENAL

    3. GASTRITE

    4. SYNDROME HEMORRAGIQUE
      Acquis ou congénital.

    5. HEMOPHILIE

    6. ALLERGIE AUX SALICYLES

    7. NOUVEAU-NE

    8. ALLAITEMENT
      Médicament à proscrire en période d'allaitement ou imposant de différer celui-ci, car il existe un risque d'éruption cutanée et de diminution de l'agrégation plaquettaire.

    9. ANESTHESIE EPIDURALE
      Risque accru d'hématome extradural:
      - Br J Anesthesia 1991;66:1-3.

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    N'est pas commercialisé en France sous forme de principe actif unique: seulement en association:
    Dose usuelle par voie orale:
    - chez l'adulte:
    Un à trois grammes par jour.
    - chez l'enfant:
    Cent milligrammes par année d'âge et par jour.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Résorbé par le tube digestif.
    Métabolisme
    Libérerait de l'acide salicylique et du para-aminophénol au niveau de l'intestin.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil