MEPHENYTOINE DIBROMEE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 5/3/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (ALPHA,BETA-DIBROMOPHENETHYL)-5 METHYL-5 IMIDAZOLIDINEDIONE-2, 4

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : DIBROMO METHYL STYRYL HYDANTOINE
    autre dénomination : METDIBROMOPHENETHYLHYDANTOINE
    bordereau : 1494

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTICONVULSIVANT (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Associe les propriétés stabilisantes de membrane des hydantoïnes à l'action sédative du brome.

    Effets Recherchés

    1. ANTIEPILEPTIQUE (principal)

    2. PROBABLEMENT IDENTIQUE A MEPHENYTOINE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. EPILEPSIE (secondaire)
      Epilepsies temporale, grand mal

    2. EPILEPSIE(GRAND MAL) (principale)

    3. EPILEPSIE TEMPORALE (principale)

    Effets secondaires

    1. HYPERPLASIE GINGIVALE (CERTAIN )

    2. PORPHYRIE AIGUE INTERMITTENTE(AGGRAVATION) (CERTAIN )

    3. SYNDROME LUPIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE

    4. ANTICORPS ANTINUCLEAIRES(AUGMENTATION) (CERTAIN FREQUENT)

    5. ANEMIE APLASTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    6. RASH (CERTAIN TRES RARE)

    7. SOMNOLENCE (CERTAIN TRES RARE)

    8. TROUBLE NEUROLOGIQUE (CERTAIN )
      Par analogie avec la phénytoïne:
      Symptomatologie diverse: tremblements, nystagmus, troubles de la vision, ataxie, bloc neuromusculaire, nervosité, confusion, polynévrite.

    9. CALCEMIE(DIMINUTION) (CONTROVERSE )
      Par analogie avec la phénytoine:
      Quelques études épidémiologiques rapportent une hypocalcémie, une modification du métabolisme de la vitamine D, ainsi qu'une élévation des phosphatases alcalines chez des sujets traités aux long cours par phénytoine; cet effet est controversé:
      - Adverse Drug React Acute Poisoning Rev 1986;2:63-86.

    10. HYPERSENSIBILITE (A CONFIRMER )
      Par analogie avec la phénytoine:
      Réactions d'hypersensibilité modérées (essentiellement cutanées), régressives à l'arrêt du traitement, ou réaction générale, typique de la phénytoïne, survenant le plus souvent chez des hommes de race noire, comprenant fièvre, éruption cutanée, adénopathies et hépatite.
      - J Emerg Med 1987;5:103-108.

    Effets sur la descendance

    1. TERATOGENICITE SUSPECTEE DANS L'ESPECE HUMAINE
      Probablement identique à la phénytoine, soit possibilité de syndrome malformatif foetal associant anomalies craniofaciales, retard mental et malformations des membres; la responsabilité spécifique de la phénytoine est controversée dans les cas rapportés: étant donné le risque foetal entraîné par la survenue d'une crise convulsive chez la mère, le rapport bénéfice/risque est à évaluer pour chaque cas.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ANESTHESIE GENERALE

    2. PORPHYRIE CUTANEE

    3. LUPUS INDUIT

    4. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    5. DIABETE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. PORPHYRIE

    3. PORPHYRIE AIGUE INTERMITTENTE

    4. ALLAITEMENT
      A proscrire en période d'allaitement ou nécessitant de différerer celui-ci.

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    N'est commercialisé en France que sous forme d'association; voie orale.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION lait

    Répartition
    Passe dans le lait.

    Bibliographie

    - Drug Saf 1996;15:378-393.
    - Neurology 2000;55,suppl 3:S5-S10. (Revue générale des antiépileptiques)

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil