ROUGE CONGO

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 16/6/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    DIAMINO-4,4'(BIPHENYLYLENE-4,4'BISAZO)-3,3'DI( NAPHTALENESULFONATE).DISODIQUE

    Ensemble des dénominations

    DCF : ROUGE CONGO
    bordereau : 1536

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. AGENT DIAGNOSTIQUE (principale certaine)

    2. HEMOSTATIQUE (à confirmer)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      RAPIDEMENT RETIRE DU SANG PAR LES TISSUS AMYLOIDES .
      LE TAUX DE DISPARITION DU SANG DE CE COLORANT INDIQUE LA PRESENCE OU L'ABSENCE DE TISSUS AMYLOIDES

    Effets Recherchés

    1. TEST DIAGNOSTIQUE (principal)

    2. TEST DIAGNOSTIQUE(AMYLOSE) (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. AMYLOSE(DIAGNOSTIC) (principale)

    Effets secondaires

    1. COLORATION DE LA PEAU (CERTAIN )
      Coloration rouge.

    2. MORT SUBITE (CERTAIN )

    3. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN )

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intraveineuse:
    Dix à vingt millitres d'une solution à 1%.
    S'assurer avant injection que la dissolution du produit est complète.
    Prélèvement sanguin après 1 heure.
    Chez les sujets atteitns d'amyloïdose, moins de 20% du colorant injecté est retrouvé dans le sang au bout d'une heure.
    La fidélité du test est imparfaite.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Administré IV.
    Répartition
    Chez le sujet normal, moins de 40% du colorant disparait du sang en 1 heure.
    Une disparition >80% suggère une amyloïdose.
    Elimination
    Voie rénale:
    Chez le sujet normal: traces dans l'urine; si une importante protéinurie est présente, élimination urinaire plus élevée.

    Bibliographie

    - Dossiers 1995;16:68-71.*

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil