EMYLCAMATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/6/1997
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    CARBAMATE D'ETHYL-1 METHYL-1 PROPYLE

    Ensemble des dénominations

    DCF : EMYLCAMATE
    DCIR : EMYLCAMATE
    autre dénomination : EMYLCAMAT
    bordereau : 272

    Classes Chimiques


    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PSYCHOLEPTIQUE (principale certaine)

    2. TRANQUILLISANT (principale certaine)

    3. SEDATIF (principale certaine)

    4. MYORELAXANT (secondaire certaine)

    5. ANTICONVULSIVANT (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Anxiolytique: action inhibitrice au niveau sous cortical ( à confirmer).
      Myorelaxant par inhibition des interneurones médullaires.

    Effets Recherchés

    1. ANXIOLYTIQUE (principal)

    2. MYORELAXANT (accessoire)

    3. ANTICONVULSIVANT (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. NEVROSE (principale)

    2. ANXIETE (principale)

    3. TROUBLE CARACTERIEL (principale)

    4. TROUBLE PSYCHOSOMATIQUE (principale)

    5. CONTRACTURE MUSCULAIRE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN )

    2. NAUSEE (CERTAIN )

    3. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    4. CEPHALEE (CERTAIN )

    5. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN )

    6. VERTIGE (CERTAIN )

    7. PALPITATION (CERTAIN )

    8. PARESTHESIE (CERTAIN )

    9. INSOMNIE (CERTAIN )

    10. SOMNOLENCE (CERTAIN )

    11. ANXIETE (CERTAIN )

    12. IRRITABILITE (CERTAIN )

    13. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN )

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    2. ANESTHESIE GENERALE

    3. CONDUCTEUR DE VEHICULE

    4. UTILISATEUR DE MACHINE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. ALLAITEMENT

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles par voie orale :
    - Adulte : quatre cents à milli deux cents milligrammes par jour en 2 à 3 prises.
    - Enfant : cent à quatre cents milligrammes par jour.

    Surveillance de la numération globulaire et des fonctions hépatiques.

    Bibliographie

    - Actual Pharmacol 1970;23:47.
    - J Therapeutique 1970;1:291.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil