LEVOFACETOPERANE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/3/2000
Etat : valid�e

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    chlorhydrate de alpha-ph�nyl-2-pip�ridinem�thanol ac�tate

    Ensemble des dénominations


    CAS : 23257-56-9 DCIMr : CHLORHYDRATE DE LEVOFACETOPERANE
    autre d�nomination : CHLORHYDRATE DE LEVOFACETOPERANE
    autre d�nomination : CHLORHYDRATE DE LEVOPHACETOPERANE
    autre d�nomination : LEVOPHACETOPERANE CHLORHYDRATE
    autre d�nomination : PHACETOPERANE CHLORHYDRATE
    bordereau : 415

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : LEVOFACETOPERANE
    Regime : stup�fiants

    Proprietés Pharmacologiques

    1. NOOANALEPTIQUE (principale certaine)

    2. ANOREXIGENE (principale certaine)

    3. SYMPATHOMIMETIQUE (secondaire certaine)

    4. SYMPATHOMIMETIQUE INDIRECT (secondaire certaine)

    5. HYPERGLYCEMIANT (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Nooanaleptique : action stimulante corticale due en partie � une stimulation de la formation r�ticul�e ascendante activatrice, probablement li�e � la lib�ration de dopamine.
      Anorexig�ne par d�pression du centre de la faim au niveau de l'hypothalamus.
      Action p�riph�rique : mobilisation lente et progressive des r�serves lipidiques avec am�lioration de l'utilisation p�riph�rique du glucose.

    2. secondaire
      Hyperglyc�mie et effets cardiovasculaires li�s � l'activit� sympathomim�tique.
      Sympathomim�tique indirect : lib�re la noradr�naline des fibres sympathiques post-ganglionnaires, inhibe la recapture neuronale de la noradr�naline ainsi lib�r�e.

    Effets Recherchés

    1. PSYCHOSTIMULANT (principal)

    2. ANOREXIGENE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ASTHENIE (principale)

    2. OBESITE (principale)

    3. SOMNOLENCE (principale)

    4. NARCOLEPSIE (principale)

    5. SYNDROME DE GELINEAU (principale)

    6. SYNDROME HYPERKINETIQUE INFANTILE (principale)

    Effets secondaires

    1. EXCITATION PSYCHOMOTRICE (CERTAIN RARE)

    2. DEPRESSION (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      ARRET DU TRAITEMENT

    3. INSOMNIE (CERTAIN FREQUENT)

    4. EPISODE PSYCHOTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    5. TROUBLE DE L'HUMEUR (CERTAIN FREQUENT)

    6. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)

    7. EUPHORIE (CERTAIN RARE)

    8. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    9. TREMBLEMENT (CERTAIN RARE)

    10. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN RARE)

    11. HYPERTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    12. HYPERSUDATION (CERTAIN RARE)

    13. TACHYCARDIE (CERTAIN FREQUENT)

    14. ANXIETE (CERTAIN FREQUENT)

    15. FIEVRE (CERTAIN TRES RARE)

    16. ANOREXIE (CERTAIN FREQUENT)

    17. POIDS(DIMINUTION) (CERTAIN FREQUENT)

    18. TROUBLE DIGESTIF (CERTAIN RARE)

    19. TOXICOMANIE (CERTAIN TRES RARE)

    20. GOUT DESAGREABLE (A CONFIRMER )

    21. REACTION ALLERGIQUE (A CONFIRMER )

    22. IMPUISSANCE (A CONFIRMER )

    Pharmaco-Dépendance

    1. RISQUE MODERE

    Précautions d'emploi

    1. GROSSESSE
      Les �tudes r�alis�es chez l'animal n'ont pas mis en �vidence d'effet t�ratog�ne, mais en l'absence de donn�es cliniques humaines pr�cises, ces r�sultats exp�rimentaux ne permettent pas de pr�juger d'un eventuel effet malformatif dans l'esp�ce humaine.
      Par mesure de prudence, �viter de prescrire cette substance pendant la grossesse.

    2. ALLAITEMENT
      En l'absence de donn�es sur le passage dans le lait maternel, l'allaitement est � d�conseiller pendant la dur�e du traitement.

    3. UTILISATEUR DE MACHINE

    4. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    Contre-Indications

    1. ANTECEDENTS DE TOXICOMANIE

    2. ETAT PREPSYCHOTIQUE

    3. INSUFFISANCE CARDIAQUE SEVERE

    4. HYPERTENSION ARTERIELLE

    5. HYPERTENSION PULMONAIRE

    6. GLAUCOME A ANGLE FERME

    7. HYPERTHYROIDIE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles par voie orale :

    - Adulte :
    *en traitement ambulatoire : cinq � vingt milligrammes par jour.
    *en traitement hospitalier : cinquante � cent milligrammes par jour.
    *comme anorexig�ne : trente � quarante milligrammes par jour.

    - Enfant : cinq � vingt milligrammes par jour.

    Posologie progressive et fractionn�e, de pr�f�rence dans la premi�re moiti� de la journ�e.
    Dans les �tats psychotiques ou n�vrotiques graves, hospitalisation avec traitement neuroleptique associ�.
    Dans les n�vroses b�nignes, cure ambulatoire sous surveillance m�dicale r�guli�re.
    Dans l'ob�sit�, prise une heure avant les repas.

    Bibliographie

    - Rev Prat 1971;21:1025.

    Pour rechercher les sp�cialit�s contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil