MORPHOLINE MANDELATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 13/1/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    PHENYLGLYCOLATE DE MORPHOLINE

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : AMYDALATE DE MORPHOLINE
    autre dénomination : MANDELATE DE MORPHOLINE
    autre dénomination : MORPHOLINE AMYGDALATE
    bordereau : 1028
    sel ou dérivé : CALCIUM MANDELATE
    sel ou dérivé : MANDELIQUE ACIDE
    sel ou dérivé : METHENAMINE MANDELATE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTISEPTIQUE (principale certaine)

    2. ANTISEPTIQUE URINAIRE (principale certaine)

    3. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Probablement identique à l'acide mandélique, soit:
      Antiseptique urinaire: n'est actif que si le PH urinaire est inférieur à 5,5; l'activité antiseptique serait donc dûe à la partie non dissociée de la molécule.

    Effets Recherchés

    1. ESCHERICHIA COLI (principal)

    2. KLEBSIELLA (principal)

    3. ENTEROCOQUE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFECTION URINAIRE (principale)
      Traitement d'appoint.

    Effets secondaires

    1. DOULEUR MUSCULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    2. ATTEINTE DIGESTIVE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTES DOSES

    3. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    4. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    5. DIARRHEE (CERTAIN TRES RARE)

    6. REACTION ALLERGIQUE CUTANEE (CERTAIN RARE)
      .

    7. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN RARE)

    8. URTICAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    9. HEMATURIE (CERTAIN TRES RARE)

    10. DYSURIE (CERTAIN TRES RARE)

    11. CRISTALLURIE (CERTAIN TRES RARE)

    12. TROUBLE NEUROPSYCHIQUE (CERTAIN RARE)

    13. VERTIGE (CERTAIN RARE)

    14. ACOUPHENE (CERTAIN RARE)

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    2. ALLAITEMENT
      PASSE DANS LE LAIT. PAS D'INCIDENT RAPPORTE.

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE RENALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale chez l'adulte:
    Douze grammes par 24 h en 4 prises.
    Ne pas dépasser 14 jours de traitement.

    Bibliographie

    - Disinfection, Sterilization and Preservation; Lea and Febiger ; Philadelphia 1968.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil