CHLORMETHINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 30/3/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    bis-(chloro-2 éthyl)méthyl amine chlorhydrate

    Ensemble des dénominations

    BAN : MUSTINE HYDROCHLORIDE
    CAS : 55-86-7
    DCIMr : CHLORHYDRATE DE CHLORMETHINE
    autre dénomination : CHLORETHAZINE CHLORHYDRATE
    autre dénomination : CHLORETHAZINE HYDROCHLORIDE
    autre dénomination : MECHLORETHAMINE CHLORHYDRATE
    autre dénomination : MECHLORETHAMINE HYDROCHLORIDE
    autre dénomination : MUSTINE CHLORHYDRATE
    autre dénomination : MUSTINE HYDROCHLORIDE
    bordereau : 867
    code expérimentation : SK-101
    code expérimentation : TS-160
    code expérimentation : WR-147650
    code expérimentation : NSC-762
    dcim : chlorhydrate de chlorméthine
    rINNM : CHLORMETHINE HYDROCHLORIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : CHLORMETHINE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTINEOPLASIQUE (principale certaine)

    2. AGENT ALKYLANT (principale certaine)

    3. IMMUNOSUPPRESSEUR (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Subit une transposition intramoléculaire avec libération d'un ion chlorure et formation d'un dérivé éthylène imonium cyclique pouvant se combiner avec les groupements nucléophiles (SH, NH2, COOH, OH, phosphates).
      Etablit ainsi au niveau des nucléoprotéines des ponts stables empêchant la replication de l'ADN, d'où effet cytostatique par blocage de la mitose.

    Effets Recherchés

    1. ANTICANCEREUX (principal)

    2. IMMUNOSUPPRESSEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. MALADIE DE HODGKIN (principale)
      *Monothérapie :
      Taux de réponse : 42 à 68 %.
      Taux de rémission complète : 6 à 30%.
      *Polychimiothérapie :
      Protocole MOPP (chlorméthine, vincristine, procarbazine et prednisone).
      Taux de réponse : 95 %.
      Taux de rémission complète : 80% :
      - Nouv Presse Med 1979;8:2591-2595.

    2. LYMPHOME NON HODGKINIEN (principale)
      Lymphomes malins non hodgkiniens de haut grade.
      * Monothérapie :
      Taux de réponse : 20% :
      - N Engl J Med 1979;924-928.
      * Polychimiothérapie :
      Protocole PROMACE-MOPP (prednisone, méthotrexate, leucovorine, doxorubicine, cyclophosphamide, étoposide et méchloréthamine, vincristine, procarbazine, prednisone).

    3. HISTIOCYTOSE X (principale)
      Traitement par voie locale des lésions cutanées :
      - Ann Pediatr 1982;70-73.

    4. MYCOSIS FONGOIDE (secondaire)
      Traitement par voie locale.
      Taux de réponse : 60% à 80%.
      Taux de rémission complète : 50% :
      - Dermatologica 1978;157:397-406.
      - Arch Dermatol 1982;118:234-237.

    5. PSORIASIS (principale)
      Traitement par voie locale à réserver aux formes graves de l'adulte :
      - Int J Dermatol 1979;18:390-393.

    6. ALOPECIE (à confirmer)
      Utilisation